Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Adda, Raymond (1909-1994). 228 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Raymond-Elie Adda est né en 1909 et décédé en 1994.

Fils de Charles Adda (1873-1938), élève de Pontremoli à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris et ayant aussi étudié à l’Institut d’urbanisme de Paris, il obtient son diplôme d’architecte en 1934. Il s’associe à son père [voir fonds 218 IFA] en 1932 (il conservera l'agence de la rue Ampère, dans le 17e arr. de Paris, jusqu'à la fin des années 1960) et signe notamment avec lui les décors et illuminations des célèbres fêtes de nuit de Longchamp.

En 1942, il fonde avec Gaston Bardet [voir fonds 161 IFA] la revue Le Maître d'œuvre de la reconstruction française, et publie, en 1945, un essai intitulé "Architecture et spiritualité". Fortement opposé au radicalisme de Le Corbusier, Raymond Adda plaide en faveur du développement en France de coopératives d’habitations inspirées des "Building societies" anglaises.

Il participe à la reconstruction de Lisieux et de Caen, puis ouvre une agence à Neuilly-sur-Seine à la fin des années 1960.

Il réalise de nombreux logements, notamment en Île-de-France, dont plusieurs ensembles édifiés selon un principe de coopération-participation : l'un des plus remarqués est l’Habitat communautaire, 14, rue de Sèvres, à Boulogne-Billancourt (1955). A partir des années soixante, il devient architecte du ministère des Postes et télécommunications, auquel il consacre une part importante de son activité.

Par ailleurs, adjoint au maire de Neuilly jusqu'en 1983, il est chargé de l'urbanisme. A ce poste, avec le soutien du maire Achille Peretti, il applique certaines de ses conceptions d'architecte-urbaniste en renforçant les servitudes, notamment en matière de hauteur de construction et de création d'espaces verts, et en créant un POS qui n'existait pas alors à Neuilly.

Contenu du fonds

Dossiers et plans couvrant l'essentiel de l'activité de l'architecte depuis un pavillon pour l’exposition de 1937 (probablement conçu dans l’agence de son père Charles Adda), jusqu’à ses toutes dernières réalisations au début des années 1980.

Zone géographique: France.

Période couverte1932-1980
Importance matérielle97 ml de dossiers, 1,5 tiroirs de meuble à plans, 15 ml de rouleaux.
Issu du fonds

Adda, Charles (1873-1938)

Modalités d'entrée

Fonds donné par la famille de l'architecte à la direction des Archives de France et déposé au centre d'archives de l'Ifa, février-mars 1995.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Attention. Partielle ou sous réserve

Conditions d'accès

Attention. Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Attention. Fonds conservé dans un dépôt extérieur : accessibilité limitée en fonction de la disponibilité du service.

Historique du traitement

Guillaume Marchand et Hervé Ferquel : repérage des fonds Charles et Raymond Adda (fait à l'enlèvement du fonds), mai 1995.

Géraldine Texier-Rideau et Eric Furlan : repérage des rouleaux, juillet 2003.

Auteurs principaux Guillaume Marchand, Hervé Ferquel, Géradine Texier-Rideau, Eric Furlan sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2003-07-15
Organisation - Classement

Les archives en caisses ont été repérées très rapidement lors de leur enlèvement en mai 1995, par Guillaume Marchand et Hervé Ferquel. En juillet 2003, dans la perspective de leur transfert dans le centre annexe de l’Ifa à Provins, les rouleaux de calques ont été eux aussi repérés et conditionnés par Géraldine Texier-Rideau et Eric Furlan.

Dans le cadre de ce simple repérage, les dossiers de ce fonds n’ont fait l’objet que d’un très bref examen. Les informations ainsi relevées, notamment les dates des projets, n’ont donc qu’une valeur indicative, et le répertoire indique seulement - en commentaire - dans quels articles se trouvent les documents relatifs à chaque projet.

Cotation:

- 228 IFA 001-189: caisses;

- 228 IFA 200-276: boîtes de rouleaux;

- 228 IFA 300: boîte plate grand format (doc. graph.).

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée. En revanche, une sélection sommaire a eu lieu à l'enlèvement, et seule une moitié environ des dossiers a été emportée.

Autres sources

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle:

- fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 347 (cotes: 133 IFA 1/6 et 500/3).

- fonds Charles Adda (père de Raymond), 118 IFA.

Autres références bibliographiques

Adda (Raymond). "Architecture et spiritualité". Olivet: impr. Presse-éditions, 1945.

Haut de page Revenir en haut de la page