Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Beaudouin, Eugène (1898-1983). 265 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Eugène-Elie Beaudouin est né à Paris en 1898 et décédé en 1983.

Il est élève d'Emmanuel Pontrémoli à l'Ecole des Beaux-arts de Paris, dont il sort DPLG et premier grand prix de Rome en 1928. Il est ensuite architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux (1933-1968), architecte agréé par le ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme pour la région de Toulouse, architecte-urbaniste de la ville de Marseille.

C'est aussi un enseignant de premier plan: il est directeur de l'école d'architecture de l'université de Genève à partir de 1925, puis professeur à l'école des beaux-arts de Marseille puis à l'ENSBA de 1946 à 1968. Il sera directeur de la Société française des urbanistes.

Travaillant à l'agence de son oncle Albert Beaudouin (jusque vers 1928), il s'associe avec Marcel Lods dès 1923. Leur collaboration dure jusqu'en 1940 (concernant l'œuvre réalisée dans le cadre de cette collaboration, voir la notice du fonds Marcel Lods, 323 AA).

Après la rupture de cette association, au début de la guerre, Beaudouin continue à s'intéresser à l'ergonomie de la construction et poursuit des recherches sur la préfabrication intégrale et le plan type (il est lauréat du concours pour la cité Rotterdam, Strasbourg, 1951).

Très tôt intéressé par l'urbanisme, il participe au plan d'aménagement de La Havane avec J.-C.-N. Forestier (fonds 150 IFA) et à l'aménagement de la région parisienne au côté d'Henri Prost (1928-1934; fonds 343 AA).

Il élabore notamment plusieurs plans d'aménagement: Le Cap (1940), principauté de Monaco (1941), Marseille et sa région (où il s'est installé et où il enseigne), Saïgon (1948), Ispahan (1968).

Dans les années 1960, il contrôle des opérations de grande envergure (Les Minguettes à Vénissieux ; quartier Maine-Montparnasse à Paris).

Il réalise par ailleurs de nombreuses commandes publiques aussi bien en France qu'à l'étranger: ambassades, lycées, groupements résidentiels ou HLM, résidences universitaires et bâtiments civils.

Contenu du fonds

Le fonds est essentiellement constitué d'albums d'esquisses (une quarantaine) et documente les nombreux projets d'aménagements urbain sur lesquels l'architecte a travaillé à partir des années quarante (après sa séparation d'avec M. Lods)

Parmi ces derniers on peut citer notamment l'aménagement du quartier Maine-Montparnasse, celui de la ville de Marseille, la ZUP des Minguettes, etc.

Le seul projet des années trente est celui de l'ambassade de France à Ottawa, illustré par des plans et des photographies.

Période couverte1935-1977
Importance matérielleUne boîte d'écrits ; une douzaine de cartons à dessins.
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

don d'Eugène Beaudouin à l'Académie d'architecture, janvier et novembre 1980.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/CAPA/Archives d'architecture du XXe siècle/ADAGP-année», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Traitement à l'Ifa :

- écrits et photos : Vlada Traven et Holy Raveloarisoa, avril 2001;

- doc. graphiques et carnets à dessins : Vlada Traven, Marcos Carvalho-Canto, Holy Raveloarisoa, mars 2002.

Auteurs principaux Holy Raveloarisoa, Vlada Traven, Marcos Carvalho-Canto sous la direction de Sonia Gaubert
Chargé du suivi

Sonia Gaubert

Date de mise à jour2002-06-14
Organisation - Classement

L’inventaire du fonds a été publié en 1997, dans "Académie d’architecture: catalogue des collections: Volume II: 1890-1970", pp. 42-55.

En 2001, le fonds est déposé à l’IFA, où il est reconditionné et coté selon les méthodes en usage au Centre, afin d’en permettre la gestion et de pouvoir en intégrer l’inventaire dans la base de données Archivecture.

On s’est employé à:

- regrouper les documents par projets, et en constituer des "Dossiers" reconditionnés par types et par formats de documents; un soin particulier a été apporté aux croquis et dessins sur calques fragiles qui ont été disposés recto-verso dans des pochettes en polyester cloisonnées par des feuilles de papier; toutes les plaques de verre ont été scannées afin de pouvoir en produire des copies papier pour la consultation et préserver ainsi ces objets fragiles..

- ajouter un système de repérage physique à tous les Dossiers ainsi constitués,

- décrire les documents de façon synthétique en spécifiant leurs cotes d’origine dans le corps de la description des dossiers (abréviation les introduisant: "cote AA");

- pointer les documents par rapport à l’inventaire originel (les absences ont été signalées dans le corps de l'inventaire).

Pour mémoire, le système de cotation de l’Académie d’architecture est constitué:

. des initiales du nom de l’architecte (ici: EB),

. d’une abréviation désignant le type de document (DES, pour dessin; PHO, pour photographies; ARC, pour archives écrites ou imprimées),

. d’un numéro - "d’inventaire" - identifiant l’unité documentaire (il existe un numéro par notice mais ce numéro ne se confonds pas avec celui de la notice en question). Suit enfin un numéro - parfois composé de deux séquences (pour distinguer sans doute des sous-ensembles cohérents de documents), identifiant les documents à la pièce.

Si les documents eux-mêmes n’ont pas été recotés à l’IFA (les "cotes AA" peuvent donc, la plupart du temps, toujours servir à désigner des document précis…), deux systèmes de référence ont par contre été ajoutés au Centre:

- cotation physique par "Dossiers" (de type 265 AA…),

- références "Objet" (de type BEAUD/A/35… permettant d’identifier, indexer, informer - de manière univoque - les unités documentaires du fonds, que celles-ci soient de types "projets" ou "pièces personnelles").

Cotation et conditionnement du fonds après traitement:

- 265 AA 01: boîtes d'écrits (jusqu'à 26 c 37 cm);

- 265 AA 02: boîtes de photos (jusqu'à 26 c 37 cm);

- 265 AA 10 à 18: boîtes de doc. graph. et albums (jusqu'à 55 x 65 cm);

- 265 AA 30 à 83: pochettes de doc. graphiques (jusqu'à 90 x 125 cm);

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds Eugène Beaudouin et Marcel Lods, 8 IFA.

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, autres fonds, notamment:

- fonds Lods, Marcel (1891-1978) et Association Beaudouin et Lods, 323 AA;

- fonds Beaudouin, Eugène (1898-1983) (et Marcel Lods), 8 IFA;

- fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme: dossier DAU n° 254 (E. Beaudouin; cote: 133 IFA 28/8); dossier DAU n° 271 (Marcel Astorg, gare Montparnasse, Paris 14e; cote: 133 IFA 11/7);

- fonds de collaborateurs d'Eugène Beaudouin, notamment: Jean Dubuisson, Pierre Vago, Emile Aillaud, Jean Lecouteur, etc.

Publications à partir du fonds

Académie d'architecture: catalogue des collections, vol. II: 1890-1970.

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Uyttenhove (Pieter). "Beaudouin et Lods". Paris : Editions du Patrimoine, 2012 (Carnets d'architectes, n° 12).

Autres références bibliographiques

"Ecole nationale des impôts, Clermont-Ferrand", "Université, faculté de droit, Clermont-Ferrand", Techniques et architecture, n°3, sept. 1967, p. 67.

"Maine-Montparnasse, secteur III, Paris", Techniques et architecture, n°6, oct. 1968, p. 67.

"Station de Saint-Cyprien, Saint-Cyprien", Techniques et architecture, n°2, nov. 1969, p. 101.

"Tour Maine-Montparnasse, La Défense", Techniques et architecture, n° 300 nov. 1974, p. 68.

Bernard (Henry). "Distribution des récompenses. Eugène Beaudouin. Médaille d’Honneur", Académie d'architecture. Bulletin, n° 62, 1973, p. 81-82.

Saubot (Roger), "Eugène Beaudouin (1898-1983)", Portraits d’architectes, supplément aux Cahiers de l’Académie d'architecture, vol. II, 1983, p. 3- 8.

Voir aussi réf. bibliographiques liées aux fonds Lods (n°323 AA).

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction