Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Belmont, Joseph (1928-2008). 073 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Joseph Belmont est né en 1928 à Grenoble et décédé le 14 mars 2008.

Architecte DPLG en 1952, Joseph Belmont construit, avec Jean Démaret, l’ambassade de France au Japon (1954-1956), puis plusieures chancelleries pour le ministère des Affaires étrangères. Il devient architecte BCPN en 1956, puis architecte en chef des résidences présidentielles (1958).

Pour ses premiers projets, il élabore, à partir de prototypes, des séries d’édifices mettant en œuvre des éléments industrialisés, notamment l’église de Bonnecousse, à Mazamet, avec Jean Prouvé (1959), l’église Sainte-Bernadette à Dijon (1960-1962), et des prototypes d'établissements scolaires industrialisée à étages.

Il développe, en collaboration avec des équipes pluri-disciplinaires, une série d’études et d’expériences sur les thèmes de la « ville éclatée », de l’habitat dispersé, qu'il applique à plusieurs projets d'aménagement, notamment pour les Halles ou pour le parc de la Villette.

Enseignant à l’EBA de Paris et auteur de trois livres, il développe une réflexion sur l’habitat, sur les matériaux et sur la flexibilité de l’espace, qu'il met en œuvre pour son propre appartement ou lors de l’étude «habitat flexible dans une enveloppe rigide» mise au point lors d’un concours PAN.

Il se consacre à partir de 1970 à une carrière administrative: appartenant au groupe des "préréformateurs" (Eugène Claudius-Petit, Adrien Spinetta, Hubert Dubedout, Anatole Kopp, etc.) qui lancent le Plan construction sous la direction de Paul Delouvrier, il sera architecte conseil du ministère de l’Equipement, président de l’EPAD (1982-1985), conservateur du domaine du parc de Saint-Cloud (1982-1992), président de la mission interministérielle pour la qualité des constructions publiques (1988-1994) et président de section au Conseil général des Ponts et Chaussées (1988-1994). Il sera surtout le premier directeur de l’Architecture, de 1978 à 1981. Plus largement, il est un proche conseiller, officiel ou non, pour la production architecturale française pendant les deux septennats de Miterrand, en participant notamment à un très grand nombre de jurys, en particulier pour les grands travaux présidentiels.

Contenu du fonds

Les archives couvrent l’intégralité de la période de l’activité de Joseph Belmont en tant qu’architecte, de son projet pour l’ambassade de France au Japon en 1954 jusqu’à 1978, où il entame une carrière administrative. L’ensemble des projets est bien documenté, tant par des pièces écrites que par des documents graphiques, exception faite des constructions hospitalières de Provins, Martigues et Avesnes-sur-Helpe, identifiées dans son CV mais absentes du fonds.

Quelques dossiers rendent compte de l’administration de l’agence; de nombreux documents écrits portent sur les réflexions théoriques et les responsabilités administratives de J. Belmont (enseignement de 1960 à 1971, réflexions sur la réforme de l’enseignement, conférences et études, participation à des jurys de concours). Ceux qui concernent ses fonctions en tant que directeur de l’Architecture après 1978 sont très rares.

Période couverte1954-1978
Importance matérielle18 ml de dossiers, 5,5 tiroirs de meubles à plans, 6,5 ml de rouleaux, 1 maquette.
Modalités d'entrée

Fonds donné par l'architecte à la direction des Archives de France et déposé à l’Institut français d’architecture en janvier 1989.

Historique de la conservation

Le fonds était conservé dans l'agence de Belmont au domaine national de Saint-Cloud.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Partielle ou sous réserve

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Pour l'essentiel, fonds conservé en dépôt extérieur : accessibilité limitée, en fonction de la disponibilité du service.

Historique du traitement

Repérage par Géraldine Texier-Rideau et Eric Furlan pour envoi à Provins, mai 2003.

Auteurs principaux Géraldine Texier-Rideau et Eric Furlan
Date de mise à jour2003-05-01
Organisation - Classement

Dans le cadre d’un simple repérage, les dossiers de ce fonds n’ont fait l’objet que d’un très bref examen. Les informations ainsi relevées, notamment les dates des projets, n’ont qu’une valeur indicative; le présent répertoire indique seulement dans quels articles se trouvent les documents relatifs à chaque projet. Les références des dossiers sont reportés en commentaire de la fiche Objet (aucun dossier n'a été créé).

Certains dossiers portaient la mention "sans suite". L'information a été reportée en commentaire des projets concernés.

Cotation et conditionnement:

- 073 IFA 001-033: dossiers en caisses;

- 073 IFA 100-132: boîtes de rouleaux;

- 073 IFA 200-203: boîtes plates grand format;

- 073 IFA 300: boîte de photographies;

- Une maquette non cotée.

Éliminations

Tris effectués par Joseph Belmont dans les pièces écrites (dont environ la moitié ont été éliminées), quelques tris dans les rouleaux, en février-avril 1998.

Autres sources

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossiers DAU n° 55 (cotes: 133 IFA 29/8, 501/13, 1003/2).

Association Culturelle de Sauvegarde et d'Animation de Bonnecousse (ACSA): archives concernant la construction de l'église du Sacré-Cœur de Bonnecousse (échanges manuscrits entre Joseph Belmont et la maîtrise d'ouvrage).

Publications à partir du fonds

"De Henri Sauvage à Claude Parent, 10 ans de donations", série Archives, Paris, IFA, 1998, p. 51-55.

Autres références bibliographiques

"A 12", Techniques et architecture, numéro spécial, janv. 1964, p. 98.

"Projet pour le ministère de l'éducation nationale, à la Défense, Puteaux, Techniques et architecture, n° 5, nov. 1970, p. 12.

Belmont (Joseph). "L'Architecture: création collective". Paris: Ed. ouvrières, 1970.

Belmont (Joseph). "Proposition d'habitat". Paris: Dominique Vincent, 1972.

"L'architecture, création collective", Techniques et architecture, n° 303, mars 1975, p. 44.

"La ville éclatée", Techniques et architecture, n° 307, janv. 1976, p. 108.

"Les trois générations", Techniques et architecture, n° 308, mars 1976, p. 123.

"Etudes et réalisations de J. Belmont". Paris: Vincent et Cie, 1977.

"L'habitat touristique, un terrain d'expérience", Techniques et architecture, n° 333, janv. 1981, p. 74.

"Le pour et le contre, sept points de vue", L'Architecture d'aujourd'hui, n° 282, sept. 1992, p. 141.

Belmont (Joseph), Goulet (Patrice). "Exposition Dominique Perrault". IFA, 1992.

Lengereau (E.). "L’Etat et l’architecture, 1958-1981, une politique publique ?". Paris: Picard, 2001.

Desmoulins (Christine). "Joseph Belmont : parcours atypique d'un architecte". Paris : éd. PC, 2006.

Boutin (Vincent). "L'Eglise du Sacré-Cœur de Bonnecousse d'Aussillon, Joseph Belmont (1960)", Plan Libre, n°151, sept. 2017, pp. 5-12.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction