Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Bonnier, Jacques (1884-1964). 036 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jacques Bonnier est né à Paris en 1884 et décédé en 1964.

Il est élève à l'Ecole des arts décoratifs et à l'Ecole des beaux-arts de Paris (ateliers Umbdenstock et Deglane), où il obtient son diplôme d'architecte DPLG en 1911.

Jacques Bonnier travaille avec son père Louis Bonnier (fonds 35 IFA) et avec son beau-père Georges Roussi (1847-1934; fonds 37 IFA), notamment pour les Parfums Piver. Il sera architecte des bâtiments civils et palais nationaux, architecte agréé par le ministère de la Reconstruction et de l'urbanisme pour la Seine, architecte des sections étrangères à l'Exposition des arts décoratifs de Paris en 1925, architecte de la Banque de Madagascar, de la société du gaz Lebon, membre du Bureau d'études de l'extension de Paris, architecte voyer puis architecte en chef de la ville de Paris. Il construit et aménage plusieurs succursales de la banque Saint-Phalle (en collaboration avec Dubard de Gaillarbois) ainsi que des hôtels particuliers et des immeubles d'habitation.

Les trois œuvres majeures de Jacques Bonnier, l'immeuble su carrefour Duroc, l'hôtel Godillot et le pavillon de la Marine marchande à l'Exposition de Paris en 1937, sont marqués par le style international et la monumentalité des années trente.

Sans doctrine particulière, Jacques Bonnier semble s'adapter aux goûts de ses clients, et ses œuvres comportent des éléments stylistiques allant de l'art déco au mouvement international, en passant par le pittoresque qui caractérise les pavillons de la rue du Square-Montsouris (Paris 14e), en 1924.

Comparée à l'œuvre de son père Louis Bonnier, celle de Jacques Bonnier demeure modeste. Cependant, la bonne qualité de ses réalisations - et sans doute un peu de chance - a garanti leur préservation jusqu'à nos jours.

Sources : Dion (Mathilde), "Notices biographiques d'architectes français", Paris : Ifa/Archives d'architecture du XXe siècle, 1991; Bernard Marrey, notamment notice dans l'Allgemeines Künstlerlexikon, Leipzig, 1995.

Fiche biographique et bibliographique complémentaire

Contenu du fonds

Les archives de Jacques Bonnier présentent un ensemble cohérent de 86 projets datés et 13 non datés.

Riches en documents graphiques, le fonds présente une vue d'ensemble de la carrière de Jacques Bonnier; les documents écrits y sont très rares.

Quelques œuvres connues par ailleurs - le jardin d'enfants du musée Galliéra, l'immeuble de rapport rue des Meuniers (avec Louis Bonnier), les mosaïques des trottoirs rue de Castiglione et rue de Rivoli - sont absentes de ces archives.

Sont en revanche particulièrement bien représentés les HBM de la rue du Square-Montsouris, les banques Saint-Phalle ou les boulangeries de la SAP (Société auxiliaire de panification).

Période couverte1912-1945
Importance matérielle0,5 ml de doc. écrits et imprimés, 6 tiroirs de meuble à plans, 1 boîte de photographies, 2 maquettes.
Modalités d'entrée

Le fonds a été déposé au Centre d'archives de l'Ifa par la petite-fille de l'architecte en décembre 1984.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Bernard Marrey : identification de certains projets.

M.-Ch. Chabalian-Arlaud (documentaliste) : inventaire, 1989.

Sonia Gaubert, révisions et mise en forme, 1991 et 2001 ; saisie en base de données, 2015.

Auteurs principaux M.-Ch. Chabalian-Arlaud, Sonia Gaubert sous la direction de Gilles Ragot
Chargé du suivi

Gilles Ragot

Date de mise à jour2015-03-26
Organisation - Classement

L'instrument de recherche n'existe qu'en traitement de texte. Il s'agit d'une liste de projets avec description des documents.

Les références qui apparaissent dans l'instrument de recherche ne sont pas des cotes d'articles (unité matérielle de conditionnement), mais les identifiants des unités documentaires (projets réalisés ou non, ou rubrique de la partie Pièces personnelles).

Ces références sont constituées du numéro du fonds, suivi d'un numéro d'ordre (ex.: 10/08: fonds n° 10, 8e unité documentaire). Elles sont reportées sur chaque type de document (dossiers de pièces écrites, pochettes de plans, photographies et maquettes).

Lors de l'intégration de l'inventaire du fonds dans la base de données, ce système de référencement sera abandonné.

Bernard Marrey a attribué l'ensemble des projets de la banque Saint-Phalle à Jacques Bonnier. Selon M. Dubard de Gaillarbois, ancien associé de Jacques Bonnier, celui-ci n'aurait participé qu'aux aménagements des succursales parisiennes (rue Victor-Hugo, avenue des Champs-Elysées et rue Raymond-Poincaré), mais non à celles de province ou de l'étranger.

Les projets que Jacques Bonnier a conduits en collaboration avec son beau-père Georges Roussi - parfumerie Pivert à Paris, usine Pivert à Aubervilliers, Compagnie centrale du gaz Lebon - sont répertoriés dans les archives de ce dernier.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, fonds :

- Louis Bonnier (père de Jacques Bonnier), 36 IFA;

- Georges Roussi (beau-père de Jacques Bonnier), 37 IFA.

Publications à partir du fonds

Marrey (Bernard). "Louis Bonnier, 1856-1946". Paris: Mardaga, 1988, pp.117-123 et p.327.

Chabalian (Marie-Christine). "Jacques Bonnier". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle. Vers 1990 (rapport inventaire BRA).

"Archives d'architecture du XXe s.". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle; Liège: Mardaga, 1991 (version inventaire caduque).

Treuttel (Jean-Jacques), Garcias (Jean-Claude), Treuttel (Jérôme). "Le squelette et la jeune fille: analyse structurelle de quinze immeubles parisiens de l'entre deux guerres: compte-rendu final de recherche". Nantes: Ecole d'architecture de Nantes, mars 1991.

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Autres références bibliographiques

Chemetov (Paul), Dumont (Marie-Jeanne), Marrey (Bernard). "Paris-banlieue 1919-1939: architectures domestiques". Paris: Dunod, 1989. pp.45-46.

Voir aussi, bibliographie publiée dans:

"Archives d'architecture du XXe s.". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle; Liège: Mardaga, 1991 (version inventaire caduque).

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

Documents liés au fonds