Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Bovet, Georges (1903-1980). 034 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Georges Bovet est né le 13 octobre 1903 aux Freydières, à Soyons (Ardèche). Il entre à l'Ecole des beaux-arts de Paris en 1921 où il est élève d’Emmanuel Pontrémoli. Il est 1er second Grand prix de Rome en 1931; en 1933, il gagne successivement deux concours de décoration (fêtes nationales et funérailles nationales au Panthéon) ainsi que le concours pour l’hôtel de ville de Bois-Colombes. Il obtient son diplôme en 1938 et est inscrit à la SADG en 1941.

Il est chargé, en 1940, par le Service du génie civil et bâtiments, de la construction des logements ouvriers de la Manufacture nationale d'armes de Saint-Etienne, puis en 1946, nommé architecte en chef MRU pour le Pas-de-Calais, Seine, Seine-et-Oise. La même année il est également nommé architecte conseil de la Construction (chargé de la région Rhône-Alpes de 1955 à 1969).

Il est également architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux, membre du Conseil général des bâtiments de France (en 1948), architecte de plusieurs ministères (ministère de l'Education nationale, ministère des Colonies, ministère de l'Air).

Il s’illustre à travers un certain nombre d’œuvres dans le domaine de l’éducation ou du sport, notamment:

- l'Institut national des sports (INS), dont il gagne le concours lancé en 1934 et qu'il exécute vers 1962,

- le centre nautique de Valence en 1950;

- le lycée de garçons Louis-Barthou à Pau en 1955;

- son projet pour le concours du stade de 100.000 places (bois de Vincennes) en 1963-1965;

- son rôle d’architecte en chef [urbaniste, coordinateur ?] du campus universitaire de Grenoble vers 1967 (avec Olivier-Clément Cacoub);

- les instituts de chimie pétrochimie, électrochimie et mathématiques de la même Université en 1965-1968.

Membre de la Commission des plans types pour la région Rhône-Alpes (en 1963 ?), il est chargé de l'élaboration du plan d'urbanisme de la région grenobloise et participe au projet de la ville nouvelle de Grenoble-Echirolles en 1966 (avec Henry Bernard, Tribel, Loiseau, Jean-François Parent, Pison, Combaz).

Les principaux collaborateur de Georges Bovet sont Jean Royer (1903-1981) et Emile Berthelot.

Il décède le 25 juin 1980 à Paris.

Contenu du fonds

Les documents, peu nombreux en regard de l'activité de Georges Bovet, ne représentent qu'une infime partie de la mémoire de l'agence, sauvée de la destruction par les enfants de l'architecte, après son décès.

La conservation des albums de photographies permet cependant de reconstituer une bonne partie de la carrière de Georges Bovet jusqu'à la fin des années soixante. Les rares documents graphiques offrent un ensemble intéressant de dessins scolaires et pré-scolaires.

Période couverte1920-1968
Importance matérielle1 ml de dossiers, 2,5 tiroirs de meuble à plans, 1 boîte de rouleaux, 2 boîtes photos, 1 maquette.
Modalités d'entrée

Fonds déposé par Antoinette Sassot, fille de l'architecte, sans acte de don, en juillet 1984.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Mathilde Dion (historienne) : inventaire, 1988.

Esther Fischer : reclassement et estampillage, août 1991.

Sonia Gaubert : saisie en base de données, fév. 2008.

Auteurs principaux Mathilde Dion sous la direction de Gilles Ragot
Chargé du suivi

Gilles Ragot

Date de mise à jour1991-08-15
Organisation - Classement

CLASSEMENT ET REFERENCEMENT

L'inventaire est de type méthodique: dans un premier chapitre, viennent les Pièces personnelles (tous documents hors projets), puis l'inventaire de l'œuvre à proprement parlé: liste des projets (réalisés ou non) présentés dans l'ordre chronologique.

Les dossiers (articles) restent encore à référencer : les descriptions des documents sont provisoirement indiqués dans le champ commentaire de la fiche Objet.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle:

- fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 13 (cotes: 133 IFA 45/9, 502/11);

- fonds Jean Royer (1903-1981), 347 AA

Publications à partir du fonds

Rapport d'enquête IFA sur les archives Bovet: rapport BRA non signé, non daté (contrat BRA? 1986).

"Archives d'architecture du XXe s.". Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle; Liège: Mardaga, 1991. (version inventaire caduque)

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction