Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Delvert, Raymond (1914-1992). 188 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Raymond Delvert est né le 9 juin 1914 à Paris, et mort le 11 janvier 1992 à Villeneuve-sur-Lot.

Il interrompt ses études à quatorze ans et entre comme apprenti chez Lacroix [?], qui avait antérieurement travaillé avec Ducos de Hauron, l’inventeur de la photographie en couleurs en 1874.

Delvert a deux passions: la photo et l’aviation. Il va travailler chez Puytorac à Bordeaux où il améliore ses connaissances du travail photographique.

En 1943, il s’installe à Villeneuve-sur-Lot et devient le photographe de l’entreprise Boussiron, alors repliée à Villeneuve-sur-Lot. En 1946, mettant un avion à sa disposition, Kodak le charge de faire des essais de films aériens couleurs. Quelques temps après, Combier, alors le plus gros éditeur français de cartes postales, lui signe un contrat.

Il réalise pour le CNRS le relevé «en vraies couleurs» des grottes de Lascaux avant leur fermeture. Il prend des vues d’avion du paysage français pour l’Atlas aérien (Gallimard).

Ses photos sont publiées dans des livres édités par Hachette, Larousse, Arthaud, Gallimard.

Une vue du Mont-Saint-Michel lui vaut le prix mondial de l’affiche en 1953.

En 1956, il met au point l’«aéro-pédagogie», ancêtre des dossiers pédagogiques audio-visuels des Centres de documentation pédagogique.

Dans un autre domaine, il met au point en 1958 l’appareil permettant d’identifier les chevaux gagnants sur la ligne d’arrivée, le «photo-finish», qui équipe depuis la plupart des champs de courses.

Il cède son fonds à l’automne 1991 et estime alors le nombre de clichés qu’il a réalisés – en noir et blanc et en couleurs – à un million.

Il était chevalier des arts et des lettres, titulaire de la médaille d’or de l’artisanat, de dix-huit médailles d’or de l’affiche, et du prix mondial de l’affiche (1953).

[D'après notice rédigée par Bernard Marrey en 1992.]

Contenu du fonds

Clichés réalisés dans le cadre de la collaboration de R. Delvert avec l'entreprise Boussiron.

Vues de constructions en Afrique du nord: Algérie, Maroc et Tunisie.

Vues de contructions en France (notamment à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, le Sud-Ouest et la vallée du Rhône).

Les photographies ont pour sujets principaux des ouvrages d'art (ponts et viaducs), des usines et des bâtiments industriels. Quelques clichés représentent des logements.

Les photographies (essentiellement des négatifs noir et blanc, quelques plaques de verre, des épreuves sur papier, 2 albums de tirages, soit environ 1200 clichés) consistent le plus souvent en vues de chantier et photographies aériennes.

Le fonds vient en complément du fonds de l'entreprise Boussiron (169 IFA).

Période couverte1939-1975
Importance matérielle0,3 ml (1200 clichés).
Modalités d'entrée

Fonds donné par le photographe à la direction des Archives de France en septembre 1991, déposé au centre d'archives de l'Ifa en 1992.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Bernard Marrey (historien), à titre bénévole : répertoire, mars 1992.

Franck Delorme (attaché de conservation) : inventaire complet, janvier 2006.

Auteurs principaux Franck Delorme sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2006-01-31
Organisation - Classement

Lors de l'inventaire de 2006, les clichés étaient relativement bien identifiés d'un point de vue topographique. Le principe de regrouper les objets en ensembles géographiques a donc été retenu. Trois chapitres ont été définis:

- Marseille et le département des Bouches-du-Rhône (terrain privilégié de l'entreprise Boussiron),

- le reste du territoire français,

- les pays d'Afrique du nord (Algérie, Maroc et Tunisie).

Ces trois ensembles représentent chacun un volume assez comparable.

Certaines légendes portées sur les photographies étaient incertaines ou approximatives, voire parfois erronées. Malgré les recherches effectuées pour identifier précisemment les objets, il peut subsister quelques erreurs.

Les dates attribuées aux objets sont celles que nous avons pu recueillir dans les bibliographies, notamment dans la brochure de l'entreprise Boussiron publiée en 1960 et le livre de Bernard Marrey sur Nicolas Esquillan. Les dates des clichés ont été indiquées quand ceux-ci en portaient.

R. Delvert étant entré au service de l'entreprise Boussiron vers 1946, il semble qu'il aurait réalisé des photographies bien après la construction de certains ouvrages, parfois plusieurs dizaines d'années. Cela est probable pour les constructions en Afrique du nord datées des années 1930. Un doute subsiste pour certains ouvrages qui ont pu faire l'objet d'une reconstruction, le pont de Port-d'Agrès à Saint-Parthem.

Cotation et conditionnement:

188 Ifa 01 à 03 : boîtes de photos (jusqu'à 26 x 37 cm).

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Raymond Delvert a fait don de ses autres photographies à la commune de Villeneuve-sur-Lot qui devait lui consacrer une salle dans le musée municipal du moulin de Gajac. Les clichés sont conservées aux archives municipales de Villeneuve (en cours de traitement en janvier 2006).

Des photographies de Raymond Delvert sont également conservées dans les archives de Saint-Gobain à Blois (information communiquée par Vincent Joinon, chercheur, en mai 2012).

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds de l'entreprise Simon Boussiron, 169 IFA.

Autres références bibliographiques

"Boussiron". Novembre 1960, non paginé. Brochure de présentation des réalisations des entreprises Boussiron dans laquelle sont publiées des photographies de R. Delvert.

Marrey (Bernard) "Nicolas Esquillan, un ingénieur d'entreprise". Paris, éd. Picard et Association des amis de Nicolas Esquillan, 1992, 175 p.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction