Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Fayeton, Jean-Louis (1908-1968). 077 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jean-Louis Fayeton est né le 29 mars 1908 à Suresnes (Hauts-de-Seine), et décédé le 17 février 1968.

Architecte et ingénieur, diplômé de l’Ecole Centrale de Paris puis de l’ENSBA, où il est l’élève d’Emmanuel Pontrémoli, il intervient après la Seconde Guerre mondiale dans la rénovation du centre de Darnétal, près de Rouen (850 logements). Il est architecte agréé par le MRU pour la Seine-Maritime et la Moselle, architecte en chef des Bâtiments civils et Palais nationaux, membre de la Commission nationale des Plans d’urbanisme et membre de la Commission des Travaux publics et du bâtiment du Commissariat du Plan.

Il participe à des concours nationaux concernant le logement : Villeneuve-Saint-Georges (1949-1950), Strasbourg (1951), Marseille Saint-Barthélemy (1958-1959).

En 1953, il met au point un système de préfabrication d’immeubles qu’il utilise pour la première fois dans l'ensemble de la porte des Lilas à Paris. Il réalise de nombreux logements (notamment des logements sociaux à Clermont-Ferrand, Roanne, Issoire, Châteauroux) entre autre dans le cadre des Grands ensembles (Belfort-Bellevue-Grand-Charmont, l'Haÿ-les-Roses, Chevilly-Larue).

Les écoles en particulier à Bourges, Ajaccio, Bastia et Corte et des groupes scolaires, souvent liées aux ensembles de logements, représentent une autre partie importante de son œuvre. On lui doit également les bâtiments de l’Ecole Centrale à Châtenay-Malabry.

En tant qu’architecte privé, il a comme commanditaires de nombreux industriels, notamment dans la Lorraine et le Nord-Pas-de-Calais, pour lesquels il réalise usines, bâtiments de bureaux et logements : Houillères du bassin de Lorraine, EDF, DBA (Ducellier-Bendix-Air Equipement), UIMM (Union des Industries métalliques et minières, dont il construit le siège social à Paris, rue Wagram), l'imprimerie Chaix, etc.

Il est considéré comme spécialiste des Centrales thermiques. Beaucoup de Centrales sont construits par lui en France (Carling, Grosbliederstroff, Champagne-sur-Oise, Blénod-les-Pont) et à l'étranger (Turquie, Egypte, Algérie)

J.-L. Fayeton était également architecte en chef de plusieurs ZUP (zones à urbaniser en priorité), entre autre à Créteil et à Bordeaux (Rive droite).

Il a par ailleurs été directeur d’études d’architecture à l’ENSBA et participe sous Malraux activement à la préparation de la réforme de l'enseignement de l’architecture en 1968.

Fiche biographique et bibliographique complémentaire

Contenu du fonds

Les archives déposées en 1968 au CNAM sont très lacunaires, surtout les dossiers en cours d'exécution entre 1960 et 1968.

Le repérage du fonds fait apparaître trois parties au volume et au contenu non équivalents. Les plans en rouleaux représentent la partie la plus importante des archives sans toutefois illustrer tous les projets et réalisations de l’architecte. De même, les pièces écrites sont également en grande partie lacunaires autant sur l’activité de l’architecte que sur son engagement dans les problématiques et réflexions sur la profession.

Une boite d’archives contient un petit fonds de photographies de réalisations, là encore, très fragmentaire.

Période couverte1946-1963
Importance matérielle25 ml de dossiers, 23 ml de rouleaux.
Modalités d'entrée

Fonds déposé par le CNAM au centre d'archives de l'Ifa en septembre 1989.

Historique de la conservation

Fonds donné au Centre de recherche et de documentation de l’histoire moderne de la construction, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), par l'architecte en 1968.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en traitement de texte
Accessibilité

Partielle ou sous réserve

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Zouheir Tayab, repérage sommaire, sept. 1993

Jörn Garleff, historien, enseignant à l'Ecole d'architecture de Versailles, repérage, avril 2006

Auteurs principaux Jörn Garleff sous la direction de David Peyceré ; Franck Delorme
Chargé du suivi

David Peyceré ; Franck Delorme

Date de mise à jour1993-10-01
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

- 77 IFA 001-149 : boîtes de doc. (jusqu'à 26 x 37 cm) ;

- 77 IFA 201 : boîte plate (jusqu'à 55 x 65 cm) (photos, album, quelques doc. graphiques);

- 77 IFA 301-397 : boîtes de rouleaux;

- 77 IFA 401 : photographies.

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Publications à partir du fonds

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

1954-1958. Logements familiaux de Malmaison, 25 rue Gandon, Paris 13e : vue d'une visite de chantier, n.d. (cliché anonyme).

1954-1958. Logements familiaux de Malmaison, 25 rue Gandon, Paris 13e : vue d'une visite de chantier, n.d. (cliché anonyme).

Roger Pruvost, Jean-Louis Fayeton, Remondet, Combrisson et Lair. Groupe Normandie, Anciens Docks, Rouen : élévation.

Roger Pruvost, Jean-Louis Fayeton, Remondet, Combrisson et Lair. Groupe Normandie, Anciens Docks, Rouen : élévation.


Documents liés au fonds