Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Grenouillot, Jules-André (1856-?) et Grenovillot, André (1883-1970). 084 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jules-André Grenouillot (1856-….), architecte, fut élève d'Anatole de Baudot et de Jules de La Morandière. Il entre dans le service des monuments historique en 1886 en qualité d'inspecteur des travaux de l'église de La Ferté-Alais (Essonne). En 1889, il est rapporteur du Comité des inspecteurs généraux des travaux diocésains. En 1890, il est nommé inspecteur des monuments historiques du Loir-et-Cher, en 1902, il est architecte en chef des arrondissements de Blois et Romorantin, et, en 1907, architecte en chef de tout le Loir-et-Cher. Dans ce département, il restaure les églises de Trôo, Saint-Christophe à Suèvres, Saint-Loup-sur-Cher, Lassay, Saint-Aignan, ainsi que le château de Montrichard.

Il est aussi conservateur des antiquités et objets d'art du Loir-et-Cher, architecte de la ville et de l'hospice de Saint-Aignan-sur-Mer et de Mer, architecte de l'hospice et du bureau de Bienfaisance de Blois. Il est actif jusqu'en 1927.

André Grenovillot (1883-1970; fils du précédent), est architecte des monuments historiques chargé de l'Oise à partir de 1929, conservateur du château de Pierrefonds (Oise) et président de la Compagnie des architectes des monuments historiques de France. Il est actif jusqu'en 1959.

Contenu du fonds

Le fonds contient les archives du père (environ le quart de l'ensemble) et du fils:

- Les archives de Jules-André Grenouillot concernent son activité d'architecte et d'inspecteur des monuments historiques, avec notamment un grand nombre de dossiers documentaires ou concernant les restaurations qu'il a menées sur des églises (Lavardin, Lassay, Trôo) ou des châteaux (Blois, Chambord, Lavardin, Montrichard) du Loir-et-Cher.

- Les archives d'André Grenovillot concernent d'une part son activité d'architecte des monuments historiques (restaurations dans l'Oise: cathédrale de Beauvais, abbaye d'Ourscamp, église Saint-Pierre à Senlis), et d'autre part son activité libérale (notamment entretien d'édifices en région parisienne des années 1920 aux années 1960).

Période couverte 1880-1960 environ
Importance matérielle3 ml de dossiers (comprenant de nombreuses photographies, notamment pour Jules-André Grenouillot), env. 4 tiroirs de meuble à plans, un rouleau.
Modalités d'entrée

Fonds déposé par le CNAM au centre d'archives de l'Ifa en septembre 1989.

Historique de la conservation

Fonds reçu en don par le Centre de recherche et de documentation de l’histoire moderne de la construction, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), avant 1989.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Martine Fayet (DESS archivistique Lyon III et école information-communication), stagiaire : inventaire et saisie dans la base de données Hypathie, mai-août 1995.

Véronique Curtinha (documentaliste), chargée d'étude : corrections liées à l'importation Hypathie/Archivecture, juil. 2000.

Riad Lallali : recotation homogène de l'ensemble du fonds, août-sept. 2006.

Auteurs principaux Martine Fayet, Véronique Curtinha, Riad Lallali sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2006-09-15
Organisation - Classement

L'ensemble a d'abord été classé comme deux fonds distincts puis fondu en un seul fonds (à l'intérieur duquel les chapitres distinguent l'activité du père, soit un quart de l'ensemble environ, et celle du fils).

Du coup la cotation des dossiers n'était plus univoque (doublons): on a procédé à une première recotation pour pallier cet inconvénient en septembre 2006.

Si l'inventaire des documents paraît assez abouti du point de vue descriptif, le traitement du fonds n'est pas finalisé et les cotes dossiers ne sont donc pas définitives:

- les dossiers doivent être "reclassés" (les documents de même conditionnement doivent être regroupés par projets),

- les photographies doivent être extraites des dossiers d'écrits pour être conservées en salle climatisé (à l'occasion elles seront nettoyées et reconditionnées).

Cotation et conditionnement:

- 84 IFA 1 à 17: boîtes de doc. (jusqu'à 26 x 37 cm);

- 84 IFA 100 à 201: doc. à plat (jusqu'à 70 x 100 cm);

- 84 IFA 20 à 22: boîtes de photos (jusqu'à 26 x 37 cm);

- 84 IFA 30: boîte de rouleaux.

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Autres références bibliographiques

Ecrits de Jules-André Grenouillot: articles dans La Semaine des constructeurs, La Revue du Loir-et-Cher, L'Encyclopédie d'architecture, La Construction moderne.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction