Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Hermant, André (1908-1978). 060 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

André Hermant est né à Anvers en 1908; il s'est donné la mort à Paris en 1978.

Il suit d'abord les cours de l'Institut d'urbanisme à Paris puis s'inscrit, en 1933, dans l'atelier d'Auguste Perret à l'Ecole spéciale d'architecture, où il obtient son diplôme en 1933.

Intéressé par la théorie de l’architecture, il entre, dès 1932, au comité de rédaction de L’Architecture d’aujourd’hui en tant que consultant technique et, en 1939, est nommé directeur technique de la revue. Sous l'Occupation, resté à Paris, il assure seul la publication de plusieurs numéros de la revue, pour ensuite rompre avec la direction et travailler avec la nouvelle revue Techniques et architecture.

S'essayant à la création de meubles et de luminaires (entre 1935 et 1940), il adhère, en 1936, à l'Union des artistes modernes (UAM).

La réalisation pour l'Exposition de 1937 du pavillon du Caoutchouc inaugure une importante série de projets et de réalisations dans le domaine de l'architecture d'exposition et la muséographie. Ainsi, en 1945, il est chargé de présenter les nouveaux matériaux et procédés de construction à l’Exposition de la Reconstruction. Hemant participe, pendant cette période, aux travaux de normalisation, indissociables de l'effort de reconstruction des villes détruites par la guerre.

A partir de 1946 il intègre l'équipe de la reconstruction du Havre dirigée par Auguste Perret, d'abord en tant que chef d'opération de l'un des îlots de la place de l'Hôtel-de-Ville, puis comme architecte chef de groupe de la partie sud des immeubles de la Porte Océane.

Vice-président de l'UAM (1948-1952), il crée en 1949, en association avec René Herbst, la section "Formes Utiles", dont il assume l'orientation théorique. Ce principe, qui lance les fondements conceptuels du design en France, est basé sur l'idée que la fonction, la structure et la forme d'un objet sont indissociables. Il est en outre le fondateur du Cercle d'études architecturales (CEA) en 1952.

Intéressé par la question du logement social, il réalise la cité expérimentale des Ruisselets à Beauvais (1948) et les cités du Vouldy, des Trévois et des Chartreux à Troyes (1954-1966), la première caractérisée par une structure pavillonnaire à l'allure de cité-jardin, la deuxième adoptant le langage des barres.

Parmi ses œuvres les plus connues, il faut mentionner la restructuration du musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye (1961-1969), l'aménagement du Petit Palais d'Avignon en musée (1961-1965), la galerie nationale de la Tapisserie à Beauvais (1968-1977), le musée Marc-Chagall à Nice (1969) et l’aménagement du parvis et de la crypte de Notre-Dame de Paris (1970-1974).

(sources: Roulleau-Simonnot (Nathalie). "André Hermant, un rationaliste convaincu". Plaquette conçue avec la collaboration de Xavier Dousson, n.d.; Dion (Mathilde). "Notices biographiques d’architectes français". Paris : Ifa/Archives d’architecture du XXe siècle, 1991).

Fiche biographique et bibliographique complémentaire

Contenu du fonds

Le fonds couvre l'ensemble de la carrière de l'architecte; le musée national Marc-Chagall à Nice (Alpes-Maritimes) et le parvis de Notre-Dame de Paris sont particulièrement bien représentés, de même que les aménagements de musées et de stands d'exposition. Le fonds contient également de nombreux documents sur la participation d'Hermant à des organismes professionnels (revues, comités, syndicats, associations).

Les aménagements d’expositions et de stands dans les années trente et quarante sont illustrés par des documents de présentation (souvent fusain ou pastel), tandis qu’à partir des années cinquante les dessins se raréfient.

Quelques projets, essentiellement les premiers, ne comportent pas de pièces écrites, ce qui a rendu difficile l’identification de certains documents graphiques. On note l'absence de pièces écrites concernant le projet de prototype de la maison Formes utiles (documents conservés au Musée des arts décoratifs ?).

Période couverte1922-1971
Importance matérielle35,5 ml de dossiers, 6 tiroirs de meubles à plans, 6 ml de rouleaux, 6 boîtes de photos, 1 maquette.
Modalités d'entrée

Fonds donné à la direction des Archives de France par l'épouse de l'architecte et déposé à l'Ifa en novembre 1988.

Historique de la conservation

Lors du transfert à l'Ifa, le fonds était en partie déposé par la famille au ministère de l'Equipement, quai de Passy, Paris 16e.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Nathalie Roulleau : inventaire, nov. 1995-nov. 1996.

Sonia Gaubert : saisie en base de données, 2004-2005.

Auteurs principaux Nathalie Roulleau sous la direction de David Peyceré et Sonia Gaubert
Chargé du suivi

David Peyceré et Sonia Gaubert

Date de mise à jour2005-11-15
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

- 60 IFA 001-251: boîtes de doc. (jusqu'à 26 x 37 cm);

- 60 IFA 301, 306, 308, 316-318: boîtes de photos d'archives (jusqu'à 55 x 65 cm) ;

- 60 IFA 302-305, 307, 309-314, 319-323: boîte(s) de photos d'archives (jusqu'à 26 x 37 cm);

- 60 IFA 315: carton à dessins (photos d’archives.);

- 60 IFA 501-530: boîtes de rouleaux;

- 60 IFA 601-693: pochettes de doc. (jusqu'à 90 x 125 cm);

- 60 IFA 700: maquettes (Collège d'enseignement technique à Charmes, 1962-1969).

Commentaire: la cotation, notamment celle des photographies, est provisoire.

Éliminations

Aucune élimination n’a été effectuée, à l’exception de quelques doubles et des documents concernant une réfection des sanitaires de la Compagnie générale des Colonies à Paris (1939-1940).

Autres sources

Archives de même origine

Archives municipales du Havre: fonds Hermant, 55 W. Le fonds concerne sa participation à la reconstruction du Havre, et représente un volume de documents aussi important que le fonds conservé au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle (136 articles sous la forme de gros dossiers comportant 50% d’écrits, 47% de documents graphiques et 3% de photographies). Ce fonds n’est que sommairement inventorié (1996). Il couvre environ 30 ans (1946-1975).

Musée des Arts décoratifs, Paris: quelques documents relatifs à l’UAM et à Formes utiles dans les dossiers UAM (fonds non coté). De nombreuses pièces écrites y témoignent de l’action d'André Hermant au sein de l'UAM et permettent de comprendre l’émergence et le fonctionnement de Formes utiles.

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 198 (cotes: 133 IFA 140/3 et 506/8).

Publications à partir du fonds

Cremnitzer (J.-B.). "Archives de la Reconstruction: fonds André Hermant". Le Havre: Division aménagement urbain, 1990.

Colonnes, n° 9, déc. 1996 (n° spécial "André Hermant (1908-1978)").

Roulleau (Nathalie). "André Hermant, architecte et urbaniste (1908-1978)". Université Aix-Marseille I, université de Provence, 1998. 3 vol. (thèse de doctorat, UFR histoire de l'art et archéologie/dir. Claude Massu).

Aubry (Céline), Blanchot (Célia). "Conception d'un habiter: essai sur la contemporanéité du fonctionnalisme". Nancy: Ecole d'architecture de Nancy, 2002 (mémoire).

Autres références bibliographiques

Hermant (André). "Formes utiles". Ed. du Salon des Arts ménagers; Vincent et Fréal, 1959.

Hermant (André). "Croissance et topologie: recherche architecturale". Pragma, 1971.

"André Hermant, 1908-1978", Techniques et architecture, n°320, juin-juil., 1978, p. 34-37.

"Funzionalismo trascendente"/dir. Roberto Secchi, n° 1, Groma Quaderni, 1997 (ed. Università degli studi di Roma "La Sapienza". Dipartimento di Architettura e analisi della Città).

Bory (Corinne). "Musée national: Message biblique Marc Chagall, Nice: A. Hermant, archi." S.l.: s.n., s.d. (mémoire de maîtrise).

Barré-Despont (Arlette). "UAM Union des artistes modernes". Paris: Editions du Regard, 1986.

Roulleau (Nathalie), Le Musée national Message biblique Marc Chagall, Aix-en-Provence, université Aix-Marseille I, 1994 (mémoire de maîtrise).

Histoire de l'Art, n° 47, nov. 2000 (thème: personnalités et intitutions).

Voir aussi la bibliographie dans la notice biographique élaborée par Mathilde Dion en 1990 (cf. fichier pdf associé).

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

Documents liés au fonds