Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Hinnen, Erwin (1894-1986). 243 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Erwin Hinnen est né le 11 juin 1894 à Lucerne (Suisse) et décédé le 21 mai 1986 au Canet (Pyrénées-Orientales).

Il est admis en 1913 à l’Ecole nationale des Beaux-arts de Paris. Il s’inscrit dans l’atelier de Jean-Louis Pascal et d’Alfred Recoura, que fréquentent les élèves d’origine suisse. Il entre en Première classe en 1918. Après l’obtention de son diplôme, il s’installe à Paris, mais la plus grande partie de son activité se passe au Maroc et en Suisse.

Il construit de nombreuses villas à Casablanca, notamment la villa Dar es-Saada vers 1935, une des toutes premières, dans un vocabulaire très moderne et avec une décoration Art déco. La villa sera la résidence du président Franklin D. Roosevelt pendant la conférence d’Anfa en janvier 1943. A Casablanca encore, Erwin Hinnen réalise également des immeubles de logements et de bureaux comme le bâtiment pour la société Socifrance en 1934-1935. Sur un soubassement de portiques, la façade qui court sur trois côtés est relativement lisse et l’élévation est scandée par l’alternance des bandeaux blancs et des fenêtres. Il signe également un projet de logements économiques en immeubles collectifs et en maisons individuelles dans le quartier Sidi Othman (1953-1954). Il se construit une villa personnelle, Les Chaumes, dans le quartier des Crêtes (1949-1952), au vocabulaire très méditerranéen, inspiré des architectures andalouses et marocaines. La villa s’organise autour d’un grand patio évoquant celui d'une hacienda mexicaine.

Parallèlement, Erwin Hinnen travaille également en Suisse, notamment à Locarno (aucune information disponible sur ses éventuelles réalisations).

Contenu du fonds

Le fonds est composé de photographies et de quelques dessins des projets et réalisations d'Erwin Hinnen à Casablanca et au Maroc.

Les photographies se présentent sous diverses formes : négatifs, ektachromes, tirages sur papier petits et grands formats. Les clichés ont parfois pour auteurs : Verdy, Marc Lacroix, Maurice Geugnon, Flandrin.

Un complément a été ajouté au fonds en 2012 sous la forme d'un ensemble de photographies et d'une élévation gouachée, acquises en vente publique par le SIAF fin 2011.

Période couverte1922-1962
Importance matérielle0,4 ml de dossiers (photographies), 1 tiroir double de meuble à plans.
Modalités d'entrée

Fonds donné à la direction des Archives de France et déposé au centre d'archives de l'Ifa par les enfants de l'architecte en octobre 2000; complément acquis en vente publique en décembre 2011.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage incomplet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en traitement de texte
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Seules les photos de la 1re partie du fonds (2000) ont été repérées.

Historique du traitement

Repérage des photos par Alice Curtinha, juillet 2001 (DP).

Auteurs principaux Alice Curtinha sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2001-07-15
Organisation - Classement

Repérage partiel de ce petit fonds, comprenant sans doute de nombreuses approximations.

Un tiroir de dessins contenant quelques grands tirages photographiques et quelques dizaine de calques n'a pas été décrit dans ce repérage.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Publications à partir du fonds

Cohen (Jean-Louis), Eleb (Monique). "Casablanca: mythes et figures d'une aventure urbaine". Paris: Hazan, 1998.

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n° 21, fév. 2003.

Autres références bibliographiques

Herbst (René). "Nouvelles devantures et agencements de magasins" - Quatrième série. Paris : Charles Moreau, [1931]. 1 portef., [1]p. : 50 pl. (phot.) ; 25x35 cm, pl. 14.

Chavance (René). "Nouvelles boutiques. Façades et intérieurs". Paris : A. Lévy, 1929, p. 48, pl. 19.

Herbst (René). "Devantures et installations de magasins". Paris : Charles Moreau, [193?], p. 48, pl. 17-18.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

1937. Station service et garage Magri, Casablanca : pers. d'ensemble, mai 1937.

1937. Station service et garage Magri, Casablanca : pers. d'ensemble, mai 1937.

1938-1939. Villa Dar Es-Saada pour Mme Besson-Maufrangeas, Casablanca : élévation principale, n.d. (cliché anonyme).

1938-1939. Villa Dar Es-Saada pour Mme Besson-Maufrangeas, Casablanca : élévation principale, n.d. (cliché anonyme).

1938-1939. Villa Dar Es-Saada pour Mme Besson-Maufrangeas, Casablanca : vue de la terrasse (cliché anonyme).

1938-1939. Villa Dar Es-Saada pour Mme Besson-Maufrangeas, Casablanca : vue de la terrasse (cliché anonyme).

N.d. Villa pour M. Massot, Casablanca : vue extérieure, n.d. (cliché agence E. Hinnen).

N.d. Villa pour M. Massot, Casablanca : vue extérieure, n.d. (cliché agence E. Hinnen).


1932. Villa, Fédala (aujourd'hui Mohammadia) (Maroc) : vue extérieure, n.d. (cliché agence E. Hinnen).

1932. Villa, Fédala (aujourd'hui Mohammadia) (Maroc) : vue extérieure, n.d. (cliché agence E. Hinnen). (FEDALA-VILLA)

Agence de voyage, Casablanca : pers. intérieure, 1936.

Agence de voyage, Casablanca : pers. intérieure, 1936.

Maison de santé des Bluets, 81 avenue de la République, Paris 11e : vue de l'élévation de la façade (éch. 2 : 100), fév. 1925 (cliché anonyme).

Maison de santé des Bluets, 81 avenue de la République, Paris 11e : vue de l'élévation de la façade (éch. 2 : 100), fév. 1925 (cliché anonyme).


Documents liés au fonds