Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Jodry, Jean-François (1944-). 418 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jean-François Jodry est né à Paris en 1944.

Il étudie à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts (atelier Beaudouin), tout en travaillant dans plusieurs agences parisiennes, notamment l'Atelier Herbé-LeCouteur pendant trios ans (aménagement du Cap d'Agde; concours pour le pavillon de la France à l'Exposition universelle d'Osaka, 1969). Il entre en 1967 à l'Institut d'urbanisme de l'université de Paris dont il sort diplômé en 1971. Architecte DPLG en 1969, il part exercer deux ans en Tunisie au titre de la coopération technique sur les problèmes de l'habitat et d'infrastructures touristiques.

Il passe deux années à Boston, où il suit, en même temps que Jean-Paul Viguier, un programme conjoint université Harvard/MIT. Il y collabore avec Dan Kiley, architecte paysagiste, sur les projets de Welfare Island à New York et de la National Gallery of Art de Washington. Avec le titre de Chapman fellow et un master d'urbanisme de l'université Harvard, il rentre en France en 1973.

Il s'associe alors avec Jean-Paul Viguier pour créer une agence commune qui se maintiendra jusqu'en 1992. Devenue l'une des très grosses agences d'architecture françaises, l'agence Viguier et Jodry réalise de nombreuses opérations d'urbanisme, logements, immobilier de bureaux et équipements publics tels le Parc André-Citroën, Métropole 19 (ensemble de bureaux, Paris 19e, mention à l'Equerre d'argent en 1988), l'Atrium pour C3D (Caisse des dépôts et consignations), le Pavillon de la France à l'Exposition Universelle de Séville.

Après la fin de la période commune, Jean-François Jodry remporte plusieurs concours importants dont celui pour l'aménagement du centre ville de Stuttgart en 1996, et construit des édifices tertiaires tel le siège de la Direction générale de l'Aviation civile (héliport de Paris–Issy-les-Moulineaux, 1999) ou le Quasar d'EDF (Mulhouse, 1998), des unités d'habitations (Nanterre, Clichy), ou des équipements publics (complexe du Colombier, Issy-Les-Moulineaux, 2001: crèche, écoles, gymnase et centre culturel; collège Edouard-Vaillant, Gennevilliers, 1997).

Parallèlement, il enseigne depuis 1996 à l'école d'architecture de Paris Val-de-Seine, assure des missions de conseil auprès de collectivités territoriales (en Guyane entre autres depuis 1989) et d'organismes publics (mission Parriaud pour le ministère de la Justice, 1998). Dans les années 2000, il se concentre sur ces projets de conseil et aménagement: projet de vélodrome d'Aulnay, université de Corse à Corte, opération de bureaux Avant-Seine (quai d'Austerlitz, Paris 13e). A partir de 2007, l'agence se restreint et travaille exclusivement sur la Guyane.

Source: essentiellement Wikipédia.

Contenu du fonds

Deux maquettes de grande taille et (encore à recevoir) un ensemble à caractère documentaire (books sur des opérations significatives).

Période couverte1982-1985
Importance matérielleDeux maquettes.
Modalités d'entrée

Fonds donné au service interministériel des Archives de France et déposé au centre d'archives de la Cité de l’architecture et du patrimoine en novembre 2010 par l'architecte.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «DAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridiqueà la consultation du fonds.

Historique du traitement

David Peyceré: inventaire des deux maquettes, novembre 2010.

Auteurs principaux David Peyceré
Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée au centre d'archives; l'architecte avait éliminé presque toutes ses archives (pièces écrites et tubes) et a conservé des photographies et des brochures de présentation sur certains projets (à donner ultérieurement).

Autres sources

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction