Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Lambert, Charles (1943-). 447 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Charles Lambert est né le 23 octobre 1943.

Il étudie à l’école nationale d’ingénieurs de Strasbourg de 1963 à 1967, obtient son diplôme d’architecte en 1967 (Joseph Belmont étant président du jury), puis étudie à l’Institut d’urbanisme de l’université de Paris de 1967 à 1969. Il effectue un doctorat de 3e cycle en études urbaines à la faculté des sciences sociales de l’université de Grenoble (1974).

Il travaille d’abord au BERU à Paris (1968), puis à la DDE de Saône-et-Loire à Mâcon à partir de 1970 ; il crée et dirige l’atelier d’urbanisme de Mâcon (1974-1978), et reste urbaniste conseil de la ville jusqu’en 1986. Il intervient aussi régulièrement pour des missions et conseils d’urbanisme à Chalon-sur-Saône à partir de 1985, dans le Genevois français à partir de 1985, auprès de la DDE de Haute-Savoie pour l’aménagement des stations de montagne et du littoral lacustre (1980-1986).

Il fait partie de 1971 à 1979 de l’équipe d’architectes Quadrangle avec Georges Petit, Serge Curvat et Robert Massina. En 1974, l’équipe est lauréate nationale du PAN (politique des modèles), ce qui l’amène à beaucoup construire. En 1980, Charles Lambert crée Babylone Avenue avec Bernard Chamussy et Marc Bissuel (autres associés ensuite : Gérard Paglieri, Christian Renard, Gérérd Viault). Avec l’une puis l’autre de ces agences, il réalise des opérations en région lyonnaise : le centre nautique du Loup-Pendu à Rillieux-la-Pape (Rhône), 1974, des groupes scolaires à Bellignat (Ain), 1978, la rénovation du quartier de la place de Trion (Lyon 5e), 1983, le centre technique informatique puis le siège du groupe Rhône Poulenc à Saint-Pierre-de-Vaise (Lyon 9e), le parc technologique de la ville nouvelle de L’Isle-d’Abeau, 1991, les immeubles d’habitation de l’îlot Jaboulay-Servant (Lyon 8e), 1992, la station Gorge-de-Loup de la ligne D du métro de Lyon de 1984 à 1992.

Parallèlement, il réalise des plans d’urbanisme pour Mâcon, Belley (Ain), le quartier Saint-Pierre à Vaise (Lyon 9e), Chalon-sur-Saône, l’esplanade Part-Dieu à Lyon (1985-1989), le projet de boulevard de l’Europe à la Part-Dieu (à partir de 1989), le site aéroportuaire de Satolas, l’International Business Park d’Archamps dans le Genevois français (Haute-Savoie, 1985-1989), le plateau des Molières à L’Arbresle (Rhône, 1980-1985), le projet de ville d’Écully (Rhône, 1989). L’agence Babylone Avenue propose un plan d’urbanisme spontané pour le quartier des Confluences (Lyon 1er) à partir de 1989. Elle élabore aussi un projet pour le concours d’aménagement de l’ancien site de la foire de Lyon (1985).

Les projets d’aménagement du territoire incluent le schéma directeur du pays de Gex (1988-1991), une étude pour le pôle stratégique de Roissy (1990-1991), et une série d’études sur les Alpes (Chamonix, La Clusaz, Les Gets, Cordon-Sallanches, et notamment l’aménagement du front de neige de Val-d’Isère, 1982-1987).

Enfin, Charles Lambert travaille activement à la promotion et l’organisation de la profession d’urbaniste, notamment en tant que président (1979-1979, 1996-2002) puis président d’honneur de la Société française des urbanistes, délégué national, président (1986-1988, 2001-2003) puis président d’honneur du Conseil européen des urbanistes, vice-président (1993-1996) et membre du conseil scientifique d'ISOCARP (Internaional society of city and regional planners).

Contenu du fonds

Plutôt documentaire et d'un volume très limité, le fonds contient des dossiers organisés par Charles Lambert en fonction des articulations de son activité professionnelle, surtout d'urbaniste (projets, plans d'aménagement, réflexions, participation à des réseaux nationaux ou internationaux). Ce sont largement les archives d'un professionnel attaché à la défense de sa profession. Le fonds contient également quelques dessins d'école, soulignant lers convergences entre les méthodes d'enseignement de l'école d'ingénieurs de Strasbourg et les écoles allemandes.

Période couverte1962-2008
Importance matérielle3,5 ml de dossiers, 3 tubes, un grand portefeuille.
Modalités d'entrée

Fonds donné au Service interministériel des Archives de France et déposé au Centre d'archives d'architecture du XXe siècle par son auteur en octobre 2016.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «DAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire dactylographié
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation de ce fonds.

Petit fonds accessible à partir des descriptions effectuées par le donateur (consultables seulement en salle de lecture).

Historique du traitement

David Peyceré, octobre 2016 : vérification du repérage effectué par Charles Lambert avant le don.

Auteurs principaux Charles Lambert sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2016-10-31
Organisation - Classement

Les conditionnements (caisses, tubes) sont ceux constitués par le donateur.

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

1989. Avenue de l'Europe, Lyon (avec Bissuel et Chamussy) : vue d'une perspective de l'ensemble du projet depuis l'entrée de la ville jusqu'au quartier de la Part-Dieu, n.d.

1989. Avenue de l'Europe, Lyon (avec Bissuel et Chamussy) : vue d'une perspective de l'ensemble du projet depuis l'entrée de la ville jusqu'au quartier de la Part-Dieu, n.d.

2004. Parc olympique Rhône-Alpes, Lyon : plan général (éch. 1/2000e), n.d.

2004. Parc olympique Rhône-Alpes, Lyon : plan général (éch. 1/2000e), n.d.

1989. Quartier des confluences, Lyon : vue d'une perspective d'ensemble du projet, n.d.

1989. Quartier des confluences, Lyon : vue d'une perspective d'ensemble du projet, n.d.