Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Laverrière, Alphonse (1872-1954). 143 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

L'architecte-urbaniste suisse Alphonse Laverrière est né le 16 mai 1872 et mort à Lausanne 11 mars 1954.

Formé à l'Ecole des beaux-arts à Paris (atelier Jean-Louis Pascal), il est diplômé en 1901. Comme Henri Sauvage qu'il rencontre pendant cette période, il affiche un goût certain pour l'Art nouveau.

Installé à Lausanne en 1902, il participe avec son associé Eugène Monod (1871-1929, leur association dure jusqu’en 1915) à de très nombreux concours publics en Suisse et à l’étranger.

A Lausanne, il collabore aux réalisations locales les plus importantes avant la Première Guerre mondiale: le pont Chauderon (1905), la gare principale (1908-1916, avec Jean Taillens et Charles Dubois), le tribunal fédéral, des banques (siège de la Banque fédérale), hôtels (hôtel de la Paix) et commerces aux abords de la place Saint-François.

Parallèlement à son activité d’architecte, Laverrière s’intéresse à la décoration, et crée des aménagements intérieurs ainsi que des meubles. De 1917 à 1926, il est chef d’atelier de créations artistiques des fabriques de montres Zénith.

A Lausanne, il est encore l'auteur de nombreuses villas de luxe, dont La Sauvagère, et de l'important cimetière du Bois-de-Vaux (1919-1951), qui est aussi espace vert et lieu de détente pour les Lausannois. A Genève, il construit le monument international de la Réformation.

Laverrière s’inspire de réalisations parues dans des revues d’architecture allemandes, et notamment des œuvres d’Henry Van de Velde et de Joseph Maria Olbrich.

Son rayonnement est important dans le domaine de l'enseignement et des arts décoratifs: il est fondateur de l'Œuvre (association pour la collaboration de l’art et de l’industrie), directeur de l'Ecole cantonale de dessin et professeur de théorie à l'Ecole polytechnique de Zurich de 1929 à 1942.

Il dessine lui-même sa tombes située dans le cimetière de Bois-de-Vaux à Lausanne.

Contenu du fonds

Projet d'habillage d'une cheminée, vers 1900.

Période couverte1900 env.
Importance matérielle1 document graphique.
Issu du fonds

Sauvage, Henri (1873-1932)

Modalités d'entrée

Le "fonds" Laverrière est extrait du fonds Henri Sauvage, déposé au centre d'archives de l'Ifa par Jacques Charpentier en juin 1982, et donné à la direction des Archives de France en janvier 1994.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Mathilde Dion (historienne d’art) : inventaire, 1990.

Auteurs principaux Mathilde Dion sous la direction de Gilles Ragot
Chargé du suivi

Gilles Ragot

Date de mise à jour1990-05-15
Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée dans ce fonds.

Autres sources

Archives de même origine

Archives de la construction moderne, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne: fonds Alphonse Laverrière.

Documents complémentaires dans de nombreux dépôts d’archives: musée international de la Réformation (Genève); Archives de la ville de Lausanne; Archives cantonales vaudoises; Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

Publications à partir du fonds

Archives d'architecture du XXe s. Paris: IFA/Archives d'architecture du XXe siècle; Liège: Mardaga, 1991.

"Alphonse Laverrière, 1872-1954: parcours dans les archives d'un architecte"/dir. Pierre Frey. Lausanne: Les Archives de la construction moderne; Presses polytechniques et universitaires romandes, 1999.

Autres références bibliographiques

Frey (Pierre). "Alphonse Laverrière (1872-1954), parcours dans les archives d'un architecte". Lausanne: Les Archives de la construction moderne; Presses polytechniques et universitaires romandes, 1999.

Haut de page Revenir en haut de la page