Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Leconte, André (1894-1966). 321 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

André (Alphonse, Léon) Leconte est né le 22 novembre 1894 au Mans, et décédé en 1966.

Il entre à l'Ecole des beaux-arts de Paris en 1913 dans l'atelier Pontrémoli. Après la Première Guerre mondiale, promu lieutenant d'artillerie, il reprend ses études à l'atelier Umbdenstock en 1919 et revient quai Malaquais en 1922.

Premier Grand prix de Rome en 1927, il effectue pendant son séjour en Italie des voyages en Grèce et en Asie mineure (relevés de mosquées d'Istanbul, 1930). Il reçoit le diplôme d'architecte DPLG en 1934.

A l'Exposition coloniale de Paris en 1931, il réalise le pavillon des Missions et le pavillon de Provence. A l'Exposition internationale de Paris de 1937, il est notamment chargé du Pavillon pontifical, et du Centre rural à l'annexe Maillot.

Architecte agréé par le ministère de la Reconstruction et de l'urbanisme pour la Seine et le Maine-et-Loire, il devient architecte en chef du MRU, architecte en chef et inspecteur général des bâtiments civils et palais nationaux, architecte des PTT (centres de tri de Marseille-Saint-Charles, de Rennes); c'est aussi l'architecte en chef du Crédit lyonnais.

Il est chargé en 1948 de la reconstruction du Vieux Port de Marseille, dont il démissionne par la suite au bénéfice d'André Devin et de Fernand Pouillon.

On lui doit le monument du Shah à Téhéran (Auguste Maillard, sculpteur) et l'hôtel de ville de Toulon.

Ses projets d'urbanisme (Port-Etienne et Nouakchott, Mauritanie) et d'architecture concernent un grand nombre de pays: Alep (Syrie), Beyrouth (Liban), Ispahan (Iran), banque à Caracas (Venezuela), villa à Djeddah (Arabie saoudite), aérogares de Tunis et de Monastir (Tunisie), etc.

En France, il projette aussi pour le MRU le pont de Sèvres et la tête du pont côté Boulogne-sur-Seine (Hauts-de-Seine, non réalisé), des immeubles HLM à Poissy (Yvelines), le secrétariat d'Etat aux anciens combattants et aux victimes de guerre (CACVG) quai de la Rapée (Paris 12e), ainsi que de nombreux projets pour des particuliers.

Il enseigne brièvement à Harvard, puis à l'Ecole des ponts et chaussées, et surtout, de 1942 à 1966, à l'Ecole des beaux-arts de Paris, où il reprend l'atelier de Pontrémoli nommé directeur de l'école.

Il est membre de l'Institut à partir de 1942.

Il est membre du comité éditorial de la revue L'Architecture de 1944 à 1946 (avec Perret, Le Corbusier, Lurçat, Madeline, Pacon et Paquet) et membre du comité de rédaction de L'Architecture française.

Son fils Romain Leconte (1930-2009) étudie dans l'atelier Leconte à l'Ecole des Beaux-Arts et passe son diplôme en 1950.

Sources: Archives d'architecture de l'Ifa, catalogue Ifa/Mardaga, 1991; Bulletin de l'Académie d'architecture, n° 50, 1966 (André Gutton, "Hommage à André Leconte"); projets repérés dans le fonds Leconte (409 IFA).

Contenu du fonds

Grand prix de Rome de 1924 et autres études pour des grands prix [de Rome?] non identifiés.

Période couverte1924
Importance matérielle7 dessins.
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

Fonds reçu par l'Académie d'architecture avant 2000.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Marcos Carvalho-Canto : inventaire, mai 2006.

Auteurs principaux Marcos Carvalho-Canto sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2006-05-03
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

321 AA 1: pochette de documents à plat.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds André Leconte, 409 IFA.

Autres sources d'archives

Archives départementales des Bouches-du-Rhône: fonds Castel, fonds Laupiès (bureau d'études de béton armé), fonds Chirié, pour les associations à Marseille (reconstruction de Marseille-Montredon, centre de tri de Saint-Charles [détruit en 2008]); fonds Chirié: travaux de Jacques Chirié dans l'atelier Leconte, 1953-1956.

Publications à partir du fonds

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction