Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Le Ricolais, Georges-Robert (1894-1977). 319 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Georges-Robert Le Ricolais est né à La Roche-sur-Yon en 1884, et mort à Paris en 1977.

Ses études universitaires de mathématiques et de physique sont interrompues par la Première Guerre mondiale. Ingénieur hydraulique, peintre, poète et théoricien, il écrit deux essais fondamentaux consacrés à ses recherches sur des configurations structurales "de portée infinie et de poids zéro". Le premier est intitulé "Les tôles composées et leur applications aux constructions métalliques legères" (1935). Le deuxième, "Essai sur les systèmes réticulés à trois dimensions" (Annales des Ponts et chaussées, juil.-août 1940 et sept.-oct. 1941), va faire de lui le "père des structures spatiales" et l'associe aux recherches contemporaines de R. Buckminster Fuller et de Konrad Wachsmann.

Le Ricolais vit à Paris de 1918 à 1931, puis travaille au sein de la société L'Air liquide à Nantes (1930-1943).

En 1934-1935, il prend des brevets relatifs aux "tôles composées", créant des éléments de construction d'une grande rigidité et légèreté. Après la Seconde Guerre mondiale il s'intéresse aux structures fondées sur la théorie des réseaux, et réalise notament des charpentes pour la SNCF (école de Tergniers; colonie de vacances à Villeneuve-Saint-Georges) et pour le ministère de Finances, des hangars à Yaoundé, au Cameroun.

En 1951, il se fixe à Philadelphie, et crée, à l'université de Pensylvanie, pour la School of Fine Arts, la chaire Architectural Structure. En 1974 il est nommé à la chaire d'architecture de l'université de Pennsylvanie, où il succède à Louis Kahn.

En France, on peut citer parmi ses réalisations une charpente métallique tridimensionnelle à Clairvivre (Dordogne), et la structure de l'église de Saint-Wandrille à Belleville-en-Caux.

(sources: notice de René Motro, catalogue de la collection du Centre Pompidou, 1998; notice de Pierre Forestier dans Dictionnaire de l'architecture moderne. Paris, Hazan, 1964; notice de Peter McCleary dans Dictionnaire de l'architecture du XXe siècle. Paris, Hazan, 1996).

Contenu du fonds

Trois peintures sur toile.

Période couverte1948
Importance matérielle3 peintures sur toile.
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

Fonds reçu par l'Académie d'architecture avant 2000.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Marcos Carvalho-Canto: inventaire, avril 2006.

Auteurs principaux Marcos Carvalho-Canto sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2006-04-25
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

319 AA 1-3: peintures sur toile.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée dans ce fonds.

Autres sources

Archives de même origine

Centre Georges-Pompidou, Paris:

- service de la documentation du MNAM-CCI: dessins et notes de travail des années 1940 et 1950;

- collection du MNAM-CCI: trois dessins et cinq maquettes de charpentes réticulées.

Archives d'architecture de l'université de Pennsylvanie (Architectural Archives of the University of Pennsylvania): quarante maquettes, notes de calculs et dessins.

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds Le Ricolais, 69 IFA.

Autres références bibliographiques

"7e exposition de l'Habitation: catalogue de l'exposition présentée en fév.-mars 1950 au 19e Salon des Arts ménagers, Grand Palais à Paris". Paris: ministère de l'Education nationale/Centre national de la Recherche scientifique, 1950.

Le Ricolais (Robert). "Robert Le Ricolais,... A la recherche d'une mécanique des formes... ". Paris: Palais de la découverte, 1966 (Université de Paris. Les Conférences du Palais de la découverte. Série A. 317, 7 juillet 1965).

"Le Ricolais: espace, mouvement et structures. Nantes: Musée des beaux-arts, juill.-sept. 1968.

Texte d'allocution du président de l'Académie d'architecture à l'occasion de la réception de Robert Le Ricolais et Jean Prouvé, 29 mai 1970 (copie dans le classeur d'inventaire au Centre d'archives).

Emmerich (David-Georges ), "Le Ricolais: dossier de l'Atelier de recherche structurale: histoire de l'ARS. Paris: UP6, s.d. [vers 1978] (mémoire).

Mimram (Marc). "Structures et formes: une étude appliquée à l'oeuvre de Robert Le Ricolais":

- [Paris?] Ecole nationale des ponts et chaussées, 1978;

- Paris: Dunod, 1983.

"Les Pratiques de l'espace". Paris: Dunod, 1983 [même ouvrage que précédent?]

Haut de page Revenir en haut de la page