Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Magne, Lucien (1849-1916). 147 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Lucien Magne est né en 1849 et décédé en 1916.

Il étudie à l'Ecole des Beaux-Arts, notamment auprès de son père Auguste-Joseph Magne (1816-1885, voir plus bas).

Il est nommé en 1877 architecte du diocèse d'Autun, en 1885 architecte du diocèse de Poitiers. A partir de 1878, architecte en chef de l'hôtel Pincé à Angers et de l'église de Montmorency, il restaure les églises de Montmorency, Bougival, Taverny, l'abbaye de Fontevrault, et, à Angers, l'hôtel Pincé, l'église Saint-Serge, la tour Saint-Aubin. Il construit plusieurs hôtels particuliers et villas à Paris, ainsi que le chœur et le clocher du Sacré-Cœur. Inspecteur des monuments de la ville de Paris, il est aussi architecte des monuments historiques. En 1891, il est nommé professeur d'histoire générale de l'architecture à l'école des Beaux-Arts, puis professeur d'art appliqué au Conservatoire des arts et métiers, en 1896 membre de la commission des Monuments historiques et inspecteur général en 1901 (à la place de Lisch).

Envoyé en mission en Grèce en 1894-1895, il fait partie de la commission internationale instituée pour la conservation du Parthénon. Au cours de ses restaurations, il recueille des fragments de vitraux anciens, ce qui le conduit à créer un musée du vitrail, installé en 1910 au palais du Trocadéro.

La famille Magne compte plusieurs générations d'architectes: Pierre Magne (1790-1871), inspecteur des greniers de réserve à Paris, devient ensuite architecte de la ville d'Etampes où il construit plusieurs édifices. Auguste-Joseph Magne, son fils (1816-1885), architecte-voyer d'arrondissement de la ville de Paris, est inspecteur voyer du 7e arrondissement et inspecteur divisionnaire des travaux de la Ville (1859-1869). Professeur d'art appliqué au CNAM, il édifie de nombreux édifices à Paris (l'église Saint-Bernard, le nouveau Vaudeville, les marchés de la rue Nicolle, Jean Nicot, de l'Ave-Maria, de la Chapelle). Il est le père de Lucien Magne. Enfin, le fils de celui-ci, Henri-Marcel Magne (1877-1946), artiste décorateur, sera professeur suppléant du cours d'art appliqué aux métiers au Conservatoire national des arts et métiers et sera chargé par la direction des Beaux-Arts d'une mission pour l'établissement du répertoire des anciennes peintures murales.

(D'après la notice médiathèque du Patrimoine.)

Contenu du fonds

Sujets de concours d'émulation à l'école des Beaux-Arts, 1892-1906; plan et élévation de la façade occidentale de l'hôtel de ville de Paris, n.d.

Période couverte1892-1906
Importance matérielleQuelques documents graphiques et imprimés.
Modalités d'entrée

Documents arrivés au centre d'archives de l'Ifa avec le dépôt des archives du CNAM en septembre 1989.

Historique de la conservation

Le fonds Magne (pour l'essentiel déposé aux Archives nationales depuis 1989) a été reçu en don par Centre de recherche et de documentation de l’histoire moderne de la construction, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), à une date inconnue.

Lieu(x) de conservationFonds réuni au fonds Magne (AP) du Centre historique des Archives nationales en mars 2007.
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Rosine Cohu : repérage, 1992.

Auteurs principaux Rosine Cohu sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour1992-06-01
Organisation - Classement

Le fonds est saisie en base de données, mais les dossiers restent à coter (les descriptions des documents ont été provisoirement reportées dans le champ "Commentaire" des fiches Objets).

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Haut de page Revenir en haut de la page