Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Martin, Henri (1880-1965). 326 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Henri Martin, actif au moins de 1914 à 1946 entre à la Société centrale des architectes en 1921. Architecte conseil de la Compagnie des Chemins de fer du Midi, architecte de la Société des forces motrices de la Truyère, de la Société des Chemins de fer et hôtels de montagne aux Pyrénées, de la Compagnie des mines du Anzin, de l'Association de l'vant port du verdon, de l'Ecole libre des sciences politiques et de l'Office public d'habitations à bon marché de la bville de Perpignan.

En plus des projets documentés par le fonds, il est l'auteur des bâtiments pour les usines Blériot à Suresnes, hôtel à Font-Romeu (1914), hôtel a Superbagnères (1922), hôtel particulier pour M. A. Dubonnet à Neully (1922), ensemble de bâtiments dans la propriété de M. L. Blériot à Bouchetault (1923), château pour M. E. Dubonnet à Courbanton (1925), Maison de repos d'Enveitg pour la Compagnie des Chemins de fer du Midi, sanatprium des Escaldes (1925-1930), vaporarium de Luchon (1930), gare maritime de Port-Vendres (1930), hôtel pour la Compagnie des Chemins de fer du Midi à Port-Vendres (1930), gare Saint-Louis à Bordeaux (1931), gare maritime du Verdon pour le Port autonome de Bordeaux, usine hydro-éléctrique pour la Société des forces motrices de la Truyère (1932) ainsi que la centrale électrique de Grandval achevée en 1957, avec Stéphane du Château, ingénieur (base Structurae, http://fr.structurae.de).

Aucun autre élément biographique connu.

(source : "Réalisations architecturales d'Henri Martin". Strasbourg, EDAR, circa 1932.)

Contenu du fonds

Le fonds contient cinq projets, dont trois usines hydroélectriques dans le Massif central, un hôtel à Millau et le siège de l'Ecole nationale des sciences politiques rue Saint-Guillaume (Paris 6e).

Période couverte1933-1946
Importance matérielle12 photographies.
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

Fonds donné par l'architecte à l'Académie d'architecture à une date inconnue, avant 2000.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Marcos Carvalho-Canto : inventaire, fév. 2006.

Auteurs principaux Marcos Carvalho-Canto sous la direction de Sonia Gaubert
Chargé du suivi

Sonia Gaubert

Date de mise à jour2006-02-07
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

326 AA 1-5 : boîte d'archives (jusqu'à 26 x 37 cm).

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Autres références bibliographiques

Picon (Antoine). "L'art de l'ingénieur". Paris: Centre Georges Pompidou, 1997 (centrale électrique de Grandval, p. 214).

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction