Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Mesureur et Monduit fils. 107 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Les ateliers Monduit sont fondés en 1861 par Louis-Honoré Monduit (1824-1893). La société prend diverses appellations au fil des associations, successions et rachats : Monduit, Monduit et fils, Monduit, Gaget Gauthier, Monduit Philippe. La dernière association est celle avec la société Mesureur, spécialiste et inventeur de systèmes de canalisations pour sanitaires.

Spécialisés dans la réalisation d’ornement en fonte, fer et plomb, les ateliers Monduit participent à de grands chantiers de restauration au XIXe siècle. Ils réalisent en particulier les flèches de Notre-Dame de Paris, de la Sainte-Chapelle, des cathédrales d’Amiens et de Dijon, la coupole de la cathédrale de Toul, ainsi que les couvertures des hôtels de ville de Paris (1873-1882, Th. Ballu et Ed. Deperthes, architecte) et La Rochelle (1872-1878, J. Lisch, architecte), du palais de justice de Rouen, des châteaux de Pierrefonds (E. Viollet-le-Duc) et Amboise (1896, G. Ruprich-Robert, architecte), de la cathédrale de Reims.

Les ateliers prennent leur essor sous la direction de Philippe Monduit (1875-1909) en déménageant de Saint-Germain-en-Laye à Paris, rue de Chazelles (17e arr.), et en participant à de grands chantiers. L’une de leurs plus célèbres réalisations est la fonte de la statue de l’archange saint Michel, sculptée par Frémiet, qui couronne la flèche de l’abbatiale du Mont-Saint-Michel (1898, V. Petitgrand, architecte).

En dehors des restaurations, les ateliers interviennent sur de grands chantiers parisiens : lanterne de la coupole de l’Opéra de Paris (Charles Garnier), coupole du siège du Comptoir d’escompte (1881, E. Corroyer, architecte), quadriges du Grand Palais (1900, Deglane, architecte), statue de saint Michel au Sacré-Cœur de Montmartre, flèche de Notre-Dame à Boulogne-Billancourt (1863, E.-L. Millet, architecte). En province, ils interviennent à Lyon pour les statues de l’archange de la basilique de Fourvière (1882, Frémiet, sculpteur, P. Bossan et Sainte-Marie Perrin, architectes), des églises Saint-Marceau à Orléans (A. Geoffroy, statuaire et R. Dusserre, architecte) et Notre-Dame à Brévière [Les Bréviaires, Yvelines?] (A. Roze, statuaire et H. Bernard, architecte).

Ils sont également présents dans la grande statuaire monumentale. Le sculpteur Bartholdi fait appel à eux pour la réplique du Lion de Belfort place Denfert-Rochereau à Paris en 1878 et pour la statue de la Liberté à New York en 1886. Ils réalisent également le Vercingétorix commandé par Napoléon III au sculpteur Aimé Millet et érigé à Alise-Sainte-Reine en 1865.

Contenu du fonds

Le fonds est essentiellement constitué de planches de photographies de présentation de modèles de statues, d'ornements de toitures, etc.). On peut identifier quelques édifices célèbres : hôtel-de-ville de Paris, palais de justice de Bruxelles, opéra Garnier.

Il y a également quelques études études (dessins sur calque et aquarelles) de lampadaires, lustres, etc.

Sont également présent dans le fonds d'archives des modèles et dessins de systèmes de canalisations, spécialité de la maison Mesureur dernier associé en date.

Période couverte1875-1924
Importance matérielle4 tiroirs de meuble à plans.
Modalités d'entrée

Fonds déposé par le CNAM au centre d'archives de l'Ifa en juillet 1989.

Historique de la conservation

Le fonds a été donné au Centre de recherche et de documentation de l’histoire moderne de la construction, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), en 1970.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Non traité (mais petit fonds et doc. identifiés)

Forme de l'instrument de recherchePas de répertoire
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Fonds non inventorié mais de volume réduit, accessible à la consultation.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Paris. Musée d'Orsay: fonds Monduit (ARO 1983 18 à 242 ; dessins de modèles d'ornements, et photograhies des ateliers et de réalisations).

Pierrefonds. Château: collection de modèles de fonte.

Autres références bibliographiques

"Catalogue sommaire illustré des dessins d'architecture et d'art décoratif". Paris: musée d'Orsay; RMN, 1986.

Lemoine (B.), "La statue de la Liberté". Liège et Paris, Institut français d'architecture, Mardaga éditeur, 1986, 231 pages.

"Les couvertures métalliques", bulletin de l'ICOMOS, n° 40/41, 1997.

Haut de page Revenir en haut de la page