Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Montassut, Dominique (1943-2013). 423 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Dominique Montassut est né à Paris le 27 mars 1943 et mort à Nantes le 18 août 2013.

Au début des années 1960, il commence des études de lettres et de littérature anglo-saxonne à la Sorbonne. Il suit parallèlement des cours de l’Institut de géographie. Tenté par le cinéma, il suit l’enseignement de Georges Sadoul et d’Henri Cohen-Sat sur le cinéma soviétique et américain, à l’Institut de filmologie. Puis, il s’inscrit en architecture dans l’atelier de Zavaroni à l’Ecole des beaux-arts de Paris. Il rompt avec l’atelier Zavaroni pour rejoindre l’atelier Candilis-Josic-Woods où il se lie, entre autres, avec Antoine Grumbach, Hervé Bagot et Christian de Portzamparc. Il effectue plusieurs voyages d’études aux Etats-Unis. En 1965, parallèlement à ses études d’architectures, il entreprend un doctorat de 3e cycle à l’Ecole pratique des hautes études. Dans ce cadre, il suit les cours de Roland Barthes au Collège de France et de Louis Althusser à l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm.

Dominique Montassut participe en 1964 aux travaux de l’agence Candilis-Josic-Woods pour la ville nouvelle de Toulouse-Le Mirail. En 1967, deux projets étudiés à l’Ecole des beaux-arts avec Christian de Portzamparc (une agence et un centre d’archives en site urbain) sont primés. Il est diplômé en 1970 après avoir effectué son service militaire. En 1971, il participe à des études d’aménagement urbain et paysager pour la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, aux côtés de Portzamparc et de Grumbach au sein de l’agence Teta.

Une des premières réalisations est une extension de la Marina de Talaris en Gironde pour le promoteur Francis Bomsel. A cette occasion il s’associe avec Bernard Trilles. A partir des années 1970 et jusqu’à la fin des années 1980, Dominique Montassut étudie et réalise des programmes de logements et d’équipements essentiellement dans les villes nouvelles de la région parisienne. En 1980, il effectue un voyage d’études en Toscane, et rédige à son retour un essai consacré à la façade renaissante sous l’influence stylistique de la découverte de la perspective, intitulé « Un monument plat », sous le patronage du ministère de l’Urbanisme et du logement.

En 1991, est fondée l’agence Dominique Montassut architecte. En 1993, la ville de Grand-Quevilly lui demande une étude de diagnostic à l’issue de laquelle il remporte le concours pour l’aménagement du parc urbain du centre ville (dénommé Parc des Provinces). Il réhabilite également un ensemble de tours d’habitation baptisées Quatre Tours Pic.

Au cours des années 1990, il sera plusieurs fois lauréat de concours pour des centres de secours à Caudebec-les-Elbeuf, Saint-Herblain, Colmar, Chessy. En 1995-1996, l’Institut français d’architecture lui consacre une partie de l'exposition «In extremis (Montassut/Soler)». Son architecture, étiquetée «postmoderne», contribue à le marginaliser.

Il doit fermer son agence assez soudainement en 2010 pour raisons de santé.

Contenu du fonds

Le fonds concerne la période de l'activité de l'architecte ayant pour cadre l'agence Dominique Montassut architectes fondée en 1991. La période précédente de l'association avec Bernard Trilles ainsi que la formation de l'architecte sont absentes des archives.

Les dossiers d'affaires sont peu nombreux et se limitent pour la plupart à des archives numériques concernant les tous derniers projets. De nombreuses photographies illustrent les projets des années 1990 et 2000.

Une vingtaine de maquettes sont également conservées dont certaines probablement faites ou reprises en 1995 à l'occasion de l'exposition consacrée à l'architecte par l'Institut français d'architecture.

Période couverte1977-2010
Importance matérielle19 caisses d'archives et 20 maquettes.
Modalités d'entrée

Le fonds a été donné par l'architecte au Service interministériel des archives de France et a été déposé au Centre d'archives de l'Ifa en avril 2012.

Historique de la conservation

Chez l'architecte avant don au Service interministériel des archives de France en 2012.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

la consultation et la reproduction par les chercheurs pour leur usage personnel sont libres.

En cas de reproduction et d'exposition, les droits sont à demander aux ayants droits.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «DAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en traitement de texte
Accessibilité

Partielle ou sous réserve

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restrictions juridiques particulières liées à la consultation de ce fonds.

Fonds conservé dans un dépôt extérieur : accessibilité limitée et fonction de la disponibilité du Service.

Historique du traitement

Repérage après enlèvement, avril 2012 par Franck Delorme.

Auteurs principaux Franck Delorme sous la direction de Franck Delorme
Chargé du suivi

Franck Delorme

Date de mise à jour2012-04-01
Organisation - Classement

la cotation est découpée ainsi :

- 423 IFA 01 à 19 : caisses de dossiers et de photographies.

- 423 IFA 101 à 120 : maquettes.

Éliminations

aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Autres références bibliographiques

« Construire le naturel » (Marina de Talaris à Lacanau), « L’Architecture d’aujourd’hui », mai 1976.

« Concours du parc de Puisieux à Cergy-Pontoise », « CREE, n° 166, juin-juillet 1978.

« Groupe scolaire des Tilleuls à Marne-le-Vallée », « AMC », juin-septembre 1980.

« Résidence Stephenson à Montigny-le-Bretonneux. Un nouveau paysage urbain », « L’Architecture d’aujourd’hui », février 1983.

Marianne Brausch, « Au bonheur de l’architecture » (Lycée de la Tuillière à Vitrolles), « Le Moniteur », 1er décembre 1989.

Odile Fillion, « Un microclimat urbain » (villas Les Louisianes à Evry), « Le Moniteur », 17 mars 1989.

« Hôtel de ville de Sevran », « Le Moniteur », 11 décembre 1992.

« Centre de sécurité et de secours d’Eurodisney », « Techniques et architecture », numéro spécial références architecturales, 1993.

Marianne Brausch, « Brouilleur de styles », « D’Architectures », n° 63, mars 1996.

François Lamarre, « Le central park de Grand-Quevilly », « Le Moniteur », n° 4821, avril 1996.

Béatrice Houzelle, « Aménagement du parc des Provinces à Grand-Quevilly », « Techniques et architectures », n° 427, septembre 1996.

« Centre d’intervention Ouest de Saint-Herblain », « D’Architecture », n° 74, mai 1997.

Anne-Laure Egg, « Complexifier la banalité » (maison à Maisons-Alfort), « Archicréé », n° 1307, février 1998.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

1991-1994. Bâtiment de recherche Neuville II, université de Cergy, Cergy-Pontoise : maquette, n.d.

1991-1994. Bâtiment de recherche Neuville II, université de Cergy, Cergy-Pontoise : maquette, n.d.

N.d. Logements et équipements, ZAC de la Petite-Bretagne, Chevilly-Larue : maquette, n.d.

N.d. Logements et équipements, ZAC de la Petite-Bretagne, Chevilly-Larue : maquette, n.d.

1996. Centre de secours principal et Service départemental d'incendie et de secours, Colmar : maquette de plan de masse, n.d.

1996. Centre de secours principal et Service départemental d'incendie et de secours, Colmar : maquette de plan de masse, n.d.

1991. Logements Villa Pythagore, Guyancourt : maquette, n.d.

1991. Logements Villa Pythagore, Guyancourt : maquette, n.d.


N.d. Ensemble de 40 logements, La Ferté-Bernard : maquette, n.d.

N.d. Ensemble de 40 logements, La Ferté-Bernard : maquette, n.d.

1996. Parc des Provinces, Le Grand-Quevilly : maquette de plan de masse, n.d.

1996. Parc des Provinces, Le Grand-Quevilly : maquette de plan de masse, n.d.

1996. Réhabilitation des tours Pics, Le Grand-Quevilly : maquette, n.d.

1996. Réhabilitation des tours Pics, Le Grand-Quevilly : maquette, n.d.

1992. Restructuration du centre ville, Sevran : maquette, n.d.

1992. Restructuration du centre ville, Sevran : maquette, n.d. (SEVRAN-CENTRE-VILLE)


1992. Hôtel de ville, Sevran : maquette, n.d.

1992. Hôtel de ville, Sevran : maquette, n.d.


Documents liés au fonds