Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Parent, Claude (1923-2016). 335 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Claude Parent est né le 26 février 1923 à Neuilly-sur-Seine, et y est décédé le 27 février 2016.

Après des études de mathématiques, il rejoint en 1936 l’atelier de Noël Le Maresquier aux Beaux-Arts de Toulouse. Dix ans plus tard, il arrive à Paris et effectue des stages dans de nombreux ateliers, notamment ceux de Jean Trouvelot et de Le Corbusier. Associé avec Ionel Schein de 1949 à 1955, il s'établit en 1955 à Neuilly-sur-Seine. Proche d'André Bloc, il est rédacteur en chef de la revue L'Architecture d'aujourd'hui, dont il reste membre du comité éditorial pendant plus de 30 ans. Il participe au groupe Espace, et réalise de nombreuses maisons (notamment celle d'André Bloc à Antibes, 1959).

En 1963, il fonde avec Paul Virilio le groupe Architecture Principe, défendant idée d'une nouvelle appropriation de l'espace commandée par la "fonction oblique" (1963-1968). Il est co-fondateur, en 1968, puis rédacteur en chef de la revue Architecture Principe. Parmi les projets réalisés représentatifs du concept de "fonction oblique", on peut mentionner l'église Sainte-Bernadette à Nevers (1963-1966), le complexe culturel de Charleville (1965), les centres commerciaux de Reims-Tinqueux (1969) et de Sens (1970).

En 1962 Claude Parent conçoit (avec André Bloc et les architectes iraniens Moshen Foroughi et Heydar Ghiai) la maison de l’Iran à la Cité universitaire de Paris. Il entreprend aussi, jusqu’en 1973, une action de vulgarisation de l’architecture dans le cadre des maisons de la culture. Parallèlement, il réalise de grands ensembles commerciaux, des ensembles socio-culturels, notamment la maison des jeunes et de la culture de Troyes, des immeubles de bureaux à Lyon-Villeurbanne et dans le centre historique de Prague (immeuble et galerie commerciale Myslbek, avec Zdenek Hölzel et Jan Kerel, 1992-1996), des collèges et des lycées.

Dans le domaine de l’architecture nucléaire, où il élabore des modèles architecturaux pour l'EDF, il travaille notamment sur les centrales de Cattenom et de Chooz.

Il réalise par ailleurs le théâtre Silvia Monfort à Paris, l’hôtel de région à Marseille, et l’hôtel de ville de Lillebonne.

Théoricien, il est l'auteur de nombreux ouvrages, tels Vivre à l’oblique (1970), Cinq réflexions sur l’architecture (1972), Claude parent architecte (1975), L’Architecture et le nucléaire (1978), Entrelacs de l’oblique (1981), L’Architecte, bouffon social (1982), Colères (1982), Les Maisons de l’atome (1983), Errer dans l’illusion (2001), Quand les bouffons relèvent la tête (2002), Cuits et archicuits (2003).

Claude Parent est membre de l’Académie d’architecture, et directeur du Collège des architectes du nucléaire.

En 1979, Claude Parent reçoit le grand prix national d’Architecture pour l’ensemble de son œuvre. Il est officier de la Légion d’honneur.

Une exposition lui est consacrée à la Biennale de Venise en 1996.

(source: académie des Beaux-Arts, communiqué de presse pour l'élection de Claude Parent le 13 avril 2005).

Contenu du fonds

Projets pour "La Colline solaire" (La Défense, 1979); Illustration pour l'ouvrage "Entrelacs de l'oblique"; étude de maison avec André Bloc [?].

Période couverte1971-1981
Importance matérielleUne dizaine de documents à plat, un album de présentation.
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

Don de l'architecte à l'Académie d'architecture, avant 2000.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Marcos Carvalho-Canto : inventaire, mai 2006.

Auteurs principaux Marcos Carvalho-Canto sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2006-05-04
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

- 335 AA 1, 3 et 5: pochettes de doc. à plat (jusqu'à 90 x 125 cm);

- 335 AA 2: album de présentation;

- 335 AA 4: boîte de doc. (jusqu'à 55 x 65 cm).

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds Claude Parent, 56 IFA.

Centre Georges Pompidou, MNAM/CCI: collection Claude Parent (79 pièces).

Musée des Arts décoratifs, Paris: pièces isolées.

FRAC Centre. Acquisitions et donations de l'architecte, notamment l'essentiel des dossiers d'archives de l'agence (détail des projets représentés sur le site http://www.frac-centre.asso.fr/public/collecti/ftcl01fr.htm).

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossier DAU n° 630 (cotes: 133 IFA 202/1 et /2, 509/27 et 1021/1).

Autres références bibliographiques

Voir références indiquées dans la fiche du fonds Claude Parent, n° 56 IFA.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction