Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Rodinò, Riccardo (Riccardo Rodino, 1948-1982). 444 IFA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Riccardo Rodinò est un architecte italien installé en France, né à Milan le 24 mai 1948 et décédé à Paris le 3 février 1982, âgé de 33 ans.

Au cours de ses études à la faculté d'architecture du Politecnico de Milan (1966-1971), il participe au groupe de recherches et de projet dirigé par Aldo Rossi, de 1968 à 1971 (analyse des villes d'Alessandria, Milan, des faubourgs de Porta Ticinese et de Porta Garibaldi à Milan). Il soutient en 1971 une thèse de doctorat (direction Aldi Rossi) sur "Le projet dans la ville moderne : une architecture pour San Marco à Milan", projet d'unités d'habitation dans le centre historique, qu'il publie dans Controspazio l'année suivante (n° 5-6, juin 1972). En 1973, il se rend en Algérie et y travaille pour le ministère de la Santé publique (projets de maternité à Ain el Hamman, Grande Kabylie, de l'hôpital Birtraria et du plan directeur du CHU Parnet à Alger). Il y rencontre son épouse Anne Preiss.Il est chargé de cours au Politecnico de Milan en 1974-1975, et continue à publier dans Controspazio, dans Hinterland, dans L'Architecture d'aujourd'hui et dans Techniques et architecture. Il s'installe en France en 1975, et travaille rapidement avec l'AUA, qu'il quitte fin 1978 mais avec qui il étudie encore notamment les projets du Zénith à Grenoble (1976-1978) et d'un ensemble de logements pour la SECOMA à Antony (Hauts-de-Seine) (1978-1981, avec Bernard Althabegoity, Alexandre Chemetoff, Paul Chemetov, Yves Lion et Anne Preiss).

Contenu du fonds

Le fonds, très réduit, comprend quelques documents biographiques et textes écrits après son décès (notamment par Paul Chemetov), et des dessins, croquis, correspondances liés aux deux projets de logements du Zénith (Grenoble, 1976-1978) et pour la SECOMA à Antony (1978-1981).

Période couverte1975-1981
Importance matérielle3 boîtes plates.
Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «DAF/Cité de l'Architecture et du Patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Non traité (mais petit fonds et doc. identifiés)

Forme de l'instrument de recherchePas de répertoire
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

David Peyceré, septembre 2016.

Auteurs principauxsous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour2016-09-01
Organisation - Classement

Le fonds se compose de 3 boîtes plates format 32 x 44 :

444 IFA 1 : documents biographiques.

444 IFA 2 : Le Zénith (Grenoble), documents graphiques.

444 IFA 3 : logements pour SECOMA (Antony), documents graphiques et correspondance.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Publications à partir du fonds

Voir mentions à Riccardo Rodinò dans: Cohen (Jean-Louis), Grossman (Vanessa) (dir.). "AUA. Une architecture de l'engagement 1960-1985", Paris : Editions de la Découverte ; Dominique Carré, 2015 (p. 24, 55, 59, 61, 82, et ill. p. 54-55, 60, 187).

Autres références bibliographiques

Laurent Bourgeois, Yves Lion, Riccardo Rodino, "Antony", "Architecture Mouvement Continuité", n° 8, juin 1985, p. 59-63, ill.

Haut de page Revenir en haut de la page