Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Sarrabezolles, Jacques (1923-1991). 432 IFA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jacques Sarrabezolles est né le 20 mai 1923, et décédé en 1991. Il est le fils du sculpteur Carlo Sarrabezolles (1888-1971).

Il est l'élève de Roger-Henri Expert, grand ami de son père, à l’Ecole des beaux-arts de Paris. Il est également urbaniste et membre de la Société française des urbanistes.

En 1955, il est lauréat du prix Aldrich Delano de l’Institut des architectes américains pour une étude sur la construction des villes en Californie et en Arizona.

En 1956, il est nommé architecte ordinaire des bâtiments civils et palais nationaux. A ce titre, il sera successivement responsable de l’Ecole supérieure des beaux-arts, du palais du Louvre et des Tuileries, du domaine de Maisons-Laffitte. Il devient architecte en chef des BCPN en 1962, chargé de l’Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, de l’Ecole nationale des langues orientales vivantes puis du Panthéon, puis de la Bibliothèque nationale de France.

En tant qu'urbaniste, il est l’auteur de plusieurs plans directeur de villes du Midi de la France (Aigues-Mortes, Saint-Jean-du-Gard, Le Grau-du-Roi, Port-la-Nouvelle, Saint-Jean-de-Luz, Ciboure) et de plans d’aménagement (Carcassonne nord, Font-Romeu sud, Perpignan Champ-de-Mars, Anglet-Chiberta, Le Cannet plage).

En tant qu'architecte, il construit des équipements publics, en particulier les hôtels des impôts de Caen, Dieppe, Senlis et Saint-Maur. En association avec Pol Abraham, il conçoit l’hôpital-hospice de Marmande. Sa réalisation la plus marquante est la cité administrative de Tulle (Corrèze) en 1972, constituée d’une grande tour de bureaux implantée en plein cœur de la ville sur les bords de la rivière.

Il réalise aussi des ensembles de logements : 605 logements à Sète, 850 logements dans le quartier Urdazuri à Saint-Jean-de-Luz, 700 logements à Port-la-Nouvelle.

L’architecte collabore également avec le scénographe Serge Caillot, avec lequel il conçoit en 1976 un projet de lieu polyvalent de spectacles, concerts et expositions pour Beauvais (Oise), sur le modèle des maisons de la culture.

Dans les années 1970, de gros problèmes de santé obligent l’architecte à ralentir son activité et à ne plus assurer que les études. L’agence cesse son activité à la fin des années 1980.

Jacques Sarrabezolles est devenu en 1966 membre de l’Académie d’architecture et de l’Union internationale des urbanistes; il a été fait chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres en 1967.

Contenu du fonds

Les archives conservées sont bien représentatives de l'ensemble de la carrière et de l'oeuvre de Jacques Sarrabezoles (activité d'architecte en chef des BCPN et activité libérale) et des types d'intervention (architecture et urbanisme).

Elles couvrent la période entière de l'activité, depuis les débuts dans les années 1950 jusqu'à la cessation dans les années 1980.

Les documents permettent une bonne connaissance des projets grâce à la conservation des dossiers de pièces écrites comme des documents graphiques (conception et exécution).

Le fonds d'archives renferme également une importante documentation photographique des réalisations de l'architecte.

Période couverte1950-1985
Importance matérielle61 caisses d'archives contenant des dossiers, 158 tubes et 4 boites à rouleaux, 14 cartons et pochettes de dessins, 6 maquettes.
Modalités d'entrée

Fonds donné au service interministériel des Archives de France et déposé au centre d'archives de la Cité de l’architecture et du patrimoine en septembre 2012 par l'épouse de l'architecte.

Historique de la conservation

Avant leur don à l'Etat, les archives étaient conservées par la famille de l'architecte à son ancien domicile. Elles ont été en grande partie préservées et représentent la presque totalité de l'activité de l'architecte.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

La reproduction des documents est libre sous réserve.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en traitement de texte
Accessibilité

Non

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Fonds conservé dans un dépôt extérieur : non accessible.

Historique du traitement

Repérage effectué par Franck Delorme et Christel Palant-Frapier en mars 2013.

Auteurs principaux Franck Delorme et Christel Palant-Frapier sous la direction de Franck Delorme
Chargé du suivi

Franck Delorme

Date de mise à jour2013-03-26
Organisation - Classement

Les documents sont conditionnés sous trois formes :

- dossiers conservés en caisse Armic ;

- dessins conservés à plat en pochettes ou cartons à dessins ;

- calques originaux conservés roulés dans des tubes ou des boites.

La répartition des cotes est la suivante :

- caisses Armic, 432 IFA 01 à 61 ;

- tubes et boites à rouleaux, 432 IFA 201 à 363 ;

- cartons à dessins et pochettes, 432 IFA 501 à 514 ;

- maquettes, 432 IFA 601 à 606.

Éliminations

aucune élimination n'a été effectuée.

Autres sources

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

1974. Centre d’animation urbain de Beauvais : maquette, n.d.

1974. Centre d’animation urbain de Beauvais : maquette, n.d.

1974. Chambre de commerce de Bourges : maquette, éch. 1/200e, n.d.

1974. Chambre de commerce de Bourges : maquette, éch. 1/200e, n.d.

1974. Chambre de commerce et d'industrie de Bourges : maquette, éch. 1/500e, n.d.

1974. Chambre de commerce et d'industrie de Bourges : maquette, éch. 1/500e, n.d.

Casino, Le Grau-du-Roi : maquette, éch. 1/100e, n.d.

Casino, Le Grau-du-Roi : maquette, éch. 1/100e, n.d.


Plage, Port-la-Nouvelle : vue du plan masse d'aménagement du secteur de la plage, n.d.

Plage, Port-la-Nouvelle : vue du plan masse d'aménagement du secteur de la plage, n.d. (PORT-LA-NOUVELLE)

1965. Port-la-Nouvelle : maquette de plan masse, n.d.

1965. Port-la-Nouvelle : maquette de plan masse, n.d. (PORT-LA-NOUVELLE)

Lycée Maurice-Ravel, quartier Urdazuri, Saint-Jean-de-Luz : vue d'une perpective, n.d.

Lycée Maurice-Ravel, quartier Urdazuri, Saint-Jean-de-Luz : vue d'une perpective, n.d.

Quartier Urdazuri, Saint-Jean-de-Luz : vue du plan de masse d'aménagement, n.d.

Quartier Urdazuri, Saint-Jean-de-Luz : vue du plan de masse d'aménagement, n.d.


Quartier Urdazuri, Saint-Jean-de-Luz : vue du dessin de la façade sud d'un ensemble de logements, n.d.

Quartier Urdazuri, Saint-Jean-de-Luz : vue du dessin de la façade sud d'un ensemble de logements, n.d.

Hôtel des Impôts, Saint-Maur-des-Fossés : vue du dessin de la façade sud-ouest, n.d.

Hôtel des Impôts, Saint-Maur-des-Fossés : vue du dessin de la façade sud-ouest, n.d.

Cité administrative, Tulle (Corrèze) : vue d'une maquette d'étude, n.d.

Cité administrative, Tulle (Corrèze) : vue d'une maquette d'étude, n.d.


Documents liés au fonds