Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Ventre, André (1874-1951). 115 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

André Ventre est né à Paris en 1874 et mort à Paris en 1951.

Il fait ses études à l'ENSBA à Paris (élève de Moyaux et Selmersheim de 1891 à 1902) et à l’Ecole des arts décoratifs. Il abandonne ses études en 1905 et présente le concours de la fondation Rothschild, qui lui décerne un quatrième prix et lui commandera quelques projets d'habitat. Il est nommé la même année architecte des monuments historiques.

Il entreprend en 1917 un relevé de l’architecture rurale dans les provinces dévastées par la guerre, dans la perspective d’une reconstruction à l’identique, et est à ce titre un des propagandistes du mouvement régionaliste français.

En 1921, il construit le monument de la Tranchée de baïonnette, et, en 1923, le monument de la Reconnaissance aux troupes américaines, à la pointe de Grave, avec des sculptures d'Antoine Bourdelle.

Architecte des monuments historiques, il est chargé de la Saône-et-Loire (1906-1915), de la Marne et de la Haute-Marne (1915), puis de la Meuse et de Vincennes. Il intervient notamment beaucoup dans la Meuse, notamment à la cathédrale de Verdun et dans les localités voisines.

A Paris, il restaure l'hôtel Mansard place Vendôme, l'hôtel de Massa (qu'il déplace en 1929 des Champs-Elysées au 38, rue du Faubourg-Saint-Jacques, Paris 14e) et le dôme des Invalides. Son projet le plus marquant à Paris concerne le Palais-Royal, dans lequel il avait conçu un vaste projet d'aménagement urbain avec circulation souterraine allant jusqu'à la gare Saint-Lazare.

En 1925 il réalise la porte d'honneur de l'Exposition des Arts décoratifs, avec Henri Favier et Edgar Brandt.

Au Salon d'automne de 1928 il expose un "Projet d'aménagement d'une grande ville", étudié avec Henri Sauvage. Ils reprennent la réflexion de Sauvage sur les immeubles à gradins, associée avec une étude assez poussée des circulations automobiles et piétonnes.

Par ailleurs, en tant qu'architecte des monuments historiques, il reconstruit la gare de Versailles-Chantiers (avec Emile Aillaud et Roger-Henri Expert, 1931).

Le ministère de la Marine marchande, place de Fontenoy, Paris 7e (1931) et un "monument à l'artisanat" de l'Exposition de 1937 sont parmi ses dernières œuvres. Il prend sa retraite en 1941.

Source : "Henri Sauvage, 1873-1932", catalogue d'exposition SADG. Bruxelles : AAM ; Paris : SADG ; ENSAAV, 1976 ; Midant (J.-P.), "Dictionnaire de l'architecture du XXe siècle" (notice de Jean-Baptiste Minnaert). Paris : Hazan, IFA, 1996.

Contenu du fonds

10 documents dont un seul concerne une des réalisations d'André Ventre: l'immeuble du 1, quai Voltaire à Paris (une vue du côté de l'entrée datée du 27 juin 1947).

Les autres documents appartenaient sans doute à la documentation personnelle ou professionnelle de l'architecte:

- "Plafond du grand escalier du château de Versailles: vue générale et de détail", n.d. (6 lithographies);

- "Rome, façade de Saint-Pierre", n.d. (une lithographie);

- "Ornements du second angle du salon de la Guerre", n.d. (une lithographie);

- "Ornements d'un des angles du salon de la Paix", n.d. (une lithographie).

Période couverte1947
Importance matérielle10 documents graphiques.
Modalités d'entrée

Fonds déposé par le CNAM au centre d'archives de l'Ifa en septembre 1989.

Historique de la conservation

Documents se trouvant au Centre de recherche et de documentation de l’histoire moderne de la construction, Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), avant 1989.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «CNAM/SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de recherchePas de répertoire
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

G. Marchand : liste des documents, sept. 1997.

Date de mise à jour1997-10-01
Organisation - Classement

La totalité des documents est décrite dans le champ "Contenu du fonds".

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Publications à partir du fonds

Mohn (Charline). "Les élèves de Charles Genuys: portraits croisés d'architectes rationalistes au début du XXe siècle". Paris: université Paris IV Sorbonne, 2003 (mémoire de DEA).

Autres références bibliographiques

- Daufresne (Jean-Claude). "Architectures de fêtes à Paris au XXe siècle: architectures éphémères de 1919 à 1989". Paris: université Paris IV Sorbonne, 1998 (thèse de doctorat/dir. Bruno Foucart).

- Vaillat (L.). "La Maison des pays de France. Les provinces dévastées", dessins d’André Ventre. Paris, s.d.

- Anonyme. "A. Ventre. Travaux exécutés de 1914 à 1932". Strasbourg, s.d.

Dumont (M.-J.). "Le Logement social, 1850-1930. Les habitations à bon marché". Liège, 1991.

Haut de page Revenir en haut de la page