Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Atelier de Montrouge (ATM). 162 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

L'Atelier de Montrouge est une agence collective créée en 1958 par quatre architectes: Jean Renaudie (1925-1981), et trois élèves de Louis Arretche qui avaient présenté le premier diplôme collectif à l'école des Beaux-Arts en 1952. L'un d'eux, Jean-Louis Véret (1927-2011), avait travaillé avec Le Corbusier à Chandigarh et Ahmedabad, les deux autres, Pierre Riboulet (1928-2003) et Gérard Thurnauer (né en 1926), avaient collaboré avec Michel Ecochard pour l'université de Karachi.

Influencé par les projets de maturité de Le Corbusier, proche des préoccupations des architectes du Team X, l'Atelier de Montrouge réalise des bâtiments aux accents brutalistes, tels que le village de vacances du Merlier à Cap Camarat (1958-1965), la bibliothèque de la cité de la Plaine à Clamart (1965), des immeubles pour EDF à Issy-les-Moulineaux (1961-1963) et à Ivry-sur-Seine (1964-1967). Les quatre architectes engagent une réflexion sur la ville, sur le logement évolutif, sur les équipements ou encore sur la préfabrication, enrichie par l'apport de spécialistes extérieurs à la profession, et qui se traduit par de nombreux projets souvent non réalisés. Les études entreprises pour la ville nouvelle du Vaudreuil près de Rouen, à la fin des années 1960, font apparaître des dissensions à l'intérieur du groupe, qui ne retrouvera pas l'état de grâce des années précédentes. Jean Renaudie quitte l'atelier en 1968, et celui-ci est dissous en 1978, chaque protagoniste poursuivant sa carrière d'architecte séparément.

Officiellement, l'agence porte successivement les noms "Atelier d’architecture Jean Renaudie, Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer et Jean-Louis Véret, architectes" (ATM1, 1958-1968), puis "Atelier d’architecture Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer et Jean-Louis Véret, architectes" (ATM2, 1968-1981).

Les projets et réalisations exécutés pendant la période d’activité de l’agence commune ont le statut d'œuvre collective, quel qu’ait été le responsable principal désigné à l’époque.

Contenu du fonds

Le fonds, qui couvre les deux périodes de l'Atelier (avant et après le départ de Renaudie en 1968), a été reconstitué en fusionnant les archives emportées par Riboulet, Thurnauer et Véret lors de la séparation. Il comporte, outre les archives des réalisations, de nombreux dossiers d'études d'urbanisme ou de projets non construits ainsi que des pièces personnelles: diplôme collectif (Riboulet, Thurnauer et Véret, 1952), projets avant la création de l'ATM (CIAM de 1953, Atelier ATIC, etc.), dossiers thématiques (équipements intégrés, aménagement du bassin parisien, etc.), activités annexes (Environnement M68, etc.). Important ensemble de photographies; nombreux albums de présentation. Manquent en revanche, en grande partie, les projets dont Jean Renaudie avait la responsabilité (archives non versées; quelques éléments au CCI).

Période couverte1958-1978 environ
Importance matérielle100 ml archives, 16 tiroirs de meubles à plans, 17 ml d'étagères à rouleaux, 36 maquettes.
Modalités d'entrée

Les archives de l’Atelier de Montrouge ont été données à la direction des Archives de France et déposées à l’Institut français d’architecture en 1991-1992 par les trois membres de l’Atelier à sa dissolution, Pierre Riboulet, Gérard Thurnauer et Jean-Louis Véret. En 1999, au moment du classement, elles ont été réunies en un seul fonds, qui a reçu le numéro de sous-série 162 IFA.

Quelques compléments ont été apportés au fonds par les trois architectes lors du don de leurs propres archives, et intégrés entre 2000 et 2005.

Historique de la conservation

A la dissolution de l'agence, la plus grande partie des archives ont été prises en charge par Jean-Louis Véret dans son agence personnelle de Montrouge. Les deux autres associés ont pris en charge un volume d'archives moins important.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

L’Atelier de Montrouge est une agence collective, ce qui se traduit par une “paternité” parfois complexe sur les projets : l’agence a parfois travaillé en association (notamment avec Louis Arretche), tandis que certains projets du début sont individuels.

Le plus souvent, les projets sont signés collectivement par les quatre (jusqu’en 1968) puis les trois architectes de l’agence.

Toute référence à cette production doit nécessairement mentionner le nom des associés qui en ont la propriété artistique : « Atelier de Montrouge : J. Renaudie, P. Riboulet, G. Thurnauer et J.-L. Véret, architectes » jusqu’en 1968, et « Atelier de Montrouge : P. Riboulet, G. Thurnauer et J.-L. Véret, architectes » après 1968. En outre, une dizaine de projets (stade de Vincennes, crèche de Montrouge, SPM rue de la Vanne à Montrouge, résorption du bidonville de Saint-Denis, village Bonne-Terrasse pour la société Coumipez, village de vacances Gigaro, Domaine de Tralicetto, ensembles de logements à Goussainville, Le Vaudreuil [solution C, la ville sur la falaise]), doivent être mentionnés suivant le libellé : « Atelier d’architecture J. Renaudie, P. Riboulet, G. Thurnauer et J.-L. Véret – responsable de l’étude : Jean Renaudie ».

Les collaborateurs de l’Atelier parfois mentionnés dans l’inventaire ne sont pas auteurs.

Les maquettes 162 IFA 137 et 138 ont été données par la Ville de Rouen, à qui toute présentation publique doit être signalée (délib. municipale du 19 décembre 2008).

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Attention. Oui

Conditions d'accès

Attention. Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

Le classement a été mené à l’Ifa de juillet 1999 à déc. 2000 par :

- Laure Béchir, étudiante architecte, pour l'inventaire et la saisie,

- Elisabeth Essaïan et Vlada Traven, architectes, pour l'inventaire des rouleaux, sous la responsabilité scientifique de Catherine Blain.

Alice Curtinha Baiao a participé à la saisie en juillet 2000.

Catherine Blain s'est également chargé du traitement des compléments versés en nov.-déc. 2004.

Auteurs principaux Laure Béchir, Catherine Blain, Elisabeth Essaïan, Vlada Traven sous la direction de David Peyceré ; Catherine Blain
Chargé du suivi

David Peyceré ; Catherine Blain

Date de mise à jour2004-12-31
Organisation - Classement

L'identification des projets et leur information a été réalisé sur la base du catalogue raisonné des affaires établi par Catherine Blain, d’après les archives personnelles des architectes de l’Atelier.

L'inventaire est divisé en chapitres permettant, à l’intérieur d’une présentation chronologique des projets, de regrouper certaines familles de projets sur des critères géographiques (le Var, Rouen, Le Vaudreuil, Istres…) ou de commanditaires (EDF).

Certains éléments (dont la plupart des photos) ont été versés vers la fin du classement.

La disponibilité des architectes a permis de lever de nombreuses incertitudes.

Cotation et conditionnement du fonds:

- 162 IFA 100-138: maquettes,

- 162 IFA 200-227: plans de très grand format,

- 162 IFA 300-437: plans à plat, grands albums de présentation (en tiroirs),

- 162 IFA 550-551: très grands rouleaux de plans,

- 162 IFA 600-697: boîtes de rouleaux de plans,

- 162 IFA 700-716, 800-824: photographies et petits albums de présentation (selon le format),

- 162 IFA 1000-1600: boîtes de dossiers pliés (correspondance, tirages de plans),

- 162 IFA 1700-1705: négatifs photographiques.

Les photographies sont cotées en quatre séries distinctes (700-716, 800-824, 1700-1701, 1702-1705) en raison des formats différents et des négatifs conservés à part.

Photographies. L’Atelier de Montrouge a réalisé de très nombreuses photos de ses projets, des sites, des maquettes et des chantiers. Les architectes ont conservé les planches contact de ces photos dans leur documentation personnelle, mais intégré au fonds donné à l’État leurs négatifs. Trois classeurs contiennent la photocopie intégrale de ces planches contact (rangées par code affaire), permettant un repérage facile dans les photos de l’Atelier.

Éliminations

En dehors des doubles, aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds des protagonistes séparés:

- fonds Riboulet, 374 IFA;

- fonds Thurnauer, 378 IFA;

- fonds Véret, 241 IFA.

Centre Georges-Pompidou, Paris: fonds Jean Renaudie (voir le catalogue des collections du Centre Pompidou, cité en bibliographie, p. 277-279).

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle:

- fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossiers DAU n° 683 à 686 (cotes: 133 IFA 15/1 à 15/3 et 500/30);

- fonds Henri Beauclair, 264 AA (concerne Le Vaudreuil).

Centre Georges-Pompidou, Paris: fonds Pierre Joly et Véra Cardot, boîtes "Atelier de Montrouge".

Archives municipales de Val-de-Reuil (CDI de la ville): archives concernant Le Vaudreuil.

Publications à partir du fonds

Méchine (Stéphanie). "L'Atelier de Montrouge 1958-1968: le fonctionnement d'une agence". Paris: université Paris I Panthéon-Sorbonne, 1993-1994 (mémoire de DEA, dir. Gérard Monnier).

Dejean (Pascale), Méchine (Stéphanie). "Une communauté d'idées pour une architecture engagée", Faces, n° 46, été 1999, p. 64-69.

Blain (Catherine). "L’habitat en projet: réponses de l’Atelier de Montrouge (1959-1965)", EAV, la revue de l'Ecole d’architecture de Versailles, n° 5, 1999-2000, p. 28-39.

Blain (Catherine), Béchir (Laure), Essaïan (Elisabeth), Peyceré (David), Traven (Vlada). "Les archives de l'Atelier de Montrouge", Colonnes, n° 15, juin 2000, p. 6-7.

Blain (Catherine). "Un atelier à Montrouge", Colonnes, n° 16/17, juil. 2001 [inclus une version réduite de l’inventaire].

Blain (Catherine). "L'atelier de Montrouge: 1958-1981: prolégomènes à une autre modernité". Paris: Université Paris-VIII, 2001 (thèse de doctorat, 2 tomes: texte et catalogue raisonné).

Bertran (Cécile). "Recensement des monuments historiques: logements pour EDF, Ivry-sur-Seine". Paris: DRAC Île-de-France, 2002.

Monnier (Gérard), dir.; Klein (Richard). "Les Années ZUP: architectures de la croissance: 1960-1973". Paris: Picard, 2002 (article de S. Méchine et P. Dejean).

Blain (Catherine). "L'Atelier de Montrouge et Le Vaudreuil", Ethnologie française, t. XXXIII, n° 1, janv.-mars 2003 ‘La mémoire des villes nouvelles’, p. 41-50, ill. noir.

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n° 21, fév. 2003.

Blain (Catherine). "Référence. Atelier de Montrouge. Les tours EDF d’Ivry (1963-1967). Un prototype d’habitat urbain", AMC n° 137 [ou 138?], oct. 2003, p. 80-85.

Blain (Catherine). "L’apparition du Team Ten en France", Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, n° 15-16 ‘Savant, populaire’, Paris, Ed. du patrimoine, 2004, p. 209-230.

Blain (Catherine). "Val de Reuil, ville pilote pour l’environnement", Etudes normandes n° 2, 2004, p. 64-77.

Thurnauer (Gérard), Patte (Geneviève), Blain (Catherine). "Espace à lire: la bibliothèque des enfants à Clamart". Paris: Gallimard, 2006.

Autres références bibliographiques

"Centre de quartier de l'Arche-Guédon, Marne-la-Vallée; Centre de vie enfantine de l'Arche-Guédon; Maison pour tous des 7 Mares, Saint-Quentin-en-Yveline; Les équipement à Evry: un bilan", Techniques et architecture, n° 318, fév. 1978, p. 75-85.

[Réalisations de J. Renaudie et interview par Jacques Lucan], Architecture, Mouvement, Continuité, n° 45, mai 1978.

Riboulet (Pierre), "Réhabilitation des architectures anciennes; Restauration d'un immeuble, quartier du Marais, Paris; Un immeuble 'ordinaire', quartier Beaubourg, Paris; Trois exemples de réhabilitation, quartier des Halles, Paris", L'Architecture d'aujourd'hui, n° 202 avril 1979, p. 68-73

Chaslin (François), "L'Atelier des trois mousquetaires", Le Moniteur des BTP, suppl. au n° 6, fév. 1982.

"Grand Prix d’architecture 1981 à l’Atelier de Montrouge", L’Architecture d’aujourd’hui, n° 219, fév. 1982, p. IX.

Devillers (Christian), "Les derniers puritains", Architecture, Mouvement, Continuité, n° 11, 1986, p. 118-128.

Buffard (Pascale), Jean Renaudie, Bobigny, Sodedat 93 / Paris, IFA / Rome, Carte Segrete, 1992.

Pousse (Jean-François). "Pierre Riboulet: carnets de croquis". Paris: éd. de l'Epure, 1994.

Mergey (Gautier), Slimane (Dominique). "Tours et détours", Ivry ma ville, n° 446, septembre 2013, p. 31.

Voir aussi en fichier joint: "Fortune critique des projets et autres références", élaborée par Catherine Blain.

Bibliographie complémentaire

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

Documents liés au fonds