Fiche objet en PDF Ajouter au panier

Synchroniser avec la table des matières Objet AUBMA-A-08. Villa "Ile-de-France" pour Mme Ephrussi de Rothschild, Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes). 1908-1909

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ
Auteur(s) du projetEdouard-Jean Niermans (1859-1928), architecte Voir plus d'informations sur ce protagonisteMarcel Auburtin (1872-1926), architecte Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Commanditaire(s)Baronne Charlotte-Béatrix Ephrussi de Rothschild Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Autre(s) protagoniste(s)Aaron Messiah, architecte : architecte d'opération (d'après sources citées en commentaire) Voir plus d'informations sur ce protagoniste
Localisation
1 avenue Ephrussi-de-Rothschild (d'après source citée en commentaire), Saint-Jean-Cap-Ferrat (Alpes-Maritimes, Provence-Alpes-Côte-d'Azur, France)
Etat

réalisée.

Type de commanditaireprivé
Contextes d'interventionCommande ou inconnuEdifice/site inscrit, classé MH, label Patrimoine
Domaines / sous-domaines
Natures d'interventionARCHITECTURE-INGENIERIE
Datation de l'objet1908 = documents de conception. • 1909 = documents de conception.
Commentaire

PROTECTION

Edifice classé monument historique en 1996 (source : base de données Mérimée, n° de notice IA06001016 - Consultée en 2014). => Dénomination : " maison de villégiature, dite Villa Ile-de-France". Adresse : 1 avenue Ephrussi-de-Rothschild. Extrait de l'historique : "En 1905, la baronne Ephrussi de Rothschild acquiert une parcelle de sept hectares qu'elle fait aplanir, sur la cime du Cap-Ferrat. Pour la construction de la villa elle fait appel à une quinzaine d'architectes dont Edouard Niermans et Aubertin [sic] (Paris). Finalement la villa est réalisée par l'architecte niçois Aaron Messiah. Commencée en 1909, elle est achevée en 1912. Les façades sont ornées d'éléments de remploi issus du gothique et de la Renaissance. Le porche gothique provient d'un cloître catalan. Le nom du ou des créateurs des jardins n'est pas connu, mais Achille Duchêne (Paris) pourrait être l'auteur du jardin régulier. La propriété est léguée en 1933 à l'Institut de France et transformée en musée".

AUTRES SOURCES

CAPA. Centre d'archives d'architecture. Fonds Hennebique (n° 76 Ifa): réf. objet : BAH-21-1910-24600.

Internet, Identification du site, mars 2017 : adresse de la page => Extrait : "1907. Début des travaux de la villa : Béatrice Ephrussi se montre particulièrement difficile pour le choix de son architecte. Elle refuse les projets soumis par une dizaine de grands architectes, les considérant comme des « imbéciles ». Les projets de Claude Girault, architecte du Petit Palais ou Henri-Paul Nénot, grand prix de Rome et concepteur notamment de la nouvelle Sorbonne sont écartés. On retrouve donc aux commandes de ce chantier l'architecte Jacques-Marcel Auburtin qui répond scrupuleusement à tous les désirs de Béatrice. Il est assisté par Aaron Messiah, un architecte niçois qui construira par la suite plusieurs villas pour l’aristocratie".

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection d'images de documents se rapportant au projet En cas de reproduction


Organisation des dossiers

Synchroniser avec la table des matières Ensemble de dossiers 1. Documents graphiques