Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme (DAU). 133 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Le bureau (puis division) de la Création architecturale, à la direction de l'Architecture (ministère de la Culture), puis à partir de 1979 à la direction de l'Architecture et de l'urbanisme (ministère de l'Equipement), a été mis en place (sur l'initiative de Max Querrien, directeur de l'Architecture) par Jean Jenger, qui le dirige de 1966 à 1970. Il est ensuite dirigé par Christian Pattyn (adjoint de Jean Jenger à partir de 1967), et par Florence Contenay (à partir de 1973 environ).

Dès sa création, le bureau met en place une documentation tout à fait particulière, sans équivalent à l'époque, en réunissant des dossiers de références (Book, CV...) directement "à la source", c'est à dire en les requérant auprès des agences d'architecture elles-mêmes. Les agents chargés de réunir cette documentation utilisaient la presse spécialisée (et/ou les résultats de concours) pour sélectionner les agences à contacter. Le présent fonds est constitué par cette documentation. Il représente une coupe significative sur l'architecture française de l'époque, puisqu'il illustre les travaux de presque 1800 agences sur les quelques 8000 que comptait la France vers 1970.

L'objectif était notamment de permettre de diversifier les commandes d'architecture de gré à gré de l'Etat, qui reposaient essentiellement sur les listes d'agrément constituées par chaque ministère, mais aussi de mettre en place des concours restreints, que ses responsables tenaient pour le meilleur garant de qualité architecturale.

En 1970, sous le nom de "documentation générale sur la création architecturale contemporaine", la collecte est ainsi présentée dans un courrier circulaire de C. Pattyn adressé aux architectes: "Cette documentation doit notamment permettre de mieux conseiller les maîtres d'ouvrage publics ou semi-publics dans le choix de leurs architectes."

En effet, outre le ministère de la Culture pour ses constructions (théâtres, maisons de la culture, musées, centres d'archives, etc.), plusieurs ministères – tout particulièrement Justice (sous-direction des équipements), Education nationale (pour les modèles types) et Affaires étrangères – ont eu dans les années 1966-1980 un recours régulier à cette documentation, qui était en outre fréquemment consultée par des maîtres d'ouvrage privés.

Parallèlement à cette collecte d'éléments envoyés par les agences, le bureau de la création architecturale demandait aux architectes conseils du ministère de la Culture de fournir des analyses critiques sur le travail de certaines agences. Michel Autheman, Jacques Bardet, Jean-Claude Bernard, Antoine Decuyper, Pierre Grandvaux, Claude Jeanselin, Jean-Paul Lesterlin, Wladimir Mitrofanoff et quelques autres architectes ont ainsi fourni des points de vue (non communicables) plus ou moins approfondis sur certains dossiers.

La collecte des informations s'est ralentie après le transfert de l'Architecture au ministère de l'Equipement, puis interrompue, complètement semble-t-il en 1986, en particulier parce que les commandes ont été remplacées par des procédures de concours.

Sources: beaucoup de renseignements ont été apportés par Jean Jenger en novembre 2008.

Contenu du fonds

Il s'agit d'un fonds documentaire, constitué de presque 1800 dossiers, CV et books d'architectes réunis par les documentalistes du ministère de 1966 à 1986. Les documents postérieurs à 1980 semblent cependant très rares, mais la documentation envoyée par les agences remonte parfois jusqu'aux années vingt.

Hormis la documentation envoyée par les architectes, le fonds intègre les "fiches d'analyse" des agents du ministère, ainsi que le fichier (papier) d'origine (fiches aux noms des agences, classées par ordre alphabétique).

Période couverteAnnées 1920 à 1980
Importance matérielle42 ml de dossiers, dont de nombreuses photos.
Modalités d'entrée

Fonds "versé" au centre d'archives de l'Ifa par la DAU du ministère de l'Equipement et du logement (lettre à l'Ifa de son directeur Claude Robert, 10 février 1989); réception en septembre 1989.

Historique de la conservation

Le fonds documentaire avait suivi la DAU de la rue de Valois (min. de la Culture) au quai de Passy (min. de l'Equipement) en juillet 1979, et était conservé par la bibliothèque centrale du ministère. Il ne devait pas être transféré à l'Arche de La Défense lors du déménagement du ministère (1989), ce qui a entraîné la recherche d'un autre lieu de conservation.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Nom de l'architecte. DAU. SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Repérage complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds, à l'exception des boîtes 133 IFA 500 à 511, contenant des jugements sur des réalisations architecturales, qui sont non communicables pendant 50 ans (code du Patr., art. L 213.2 §I 3°).

Historique du traitement

Emilie Guillier : reconditionnement, classement par nom d'agence et saisie, 4 mois à plein-temps du printemps à l'automne 2001.

Anne Carrez : dépouillement détaillé par projets (CRHAM/Ifa: alimentation conjointe des bases Architectes et Archivecture), mars 2001-avril 2003 (pour les dossiers d'agences dont les noms commencent par A et B, travail à poursuivre).

Sonia Gaubert : intégration de la description synthétique de l'ensemble des dossiers (chapitre 0) dans la base de données, 2012.

Auteurs principaux Sonia Gaubert, Emilie Guillier, Anne Charignon-Carrez sous la direction de Sonia Gaubert
Chargé du suivi

Sonia Gaubert

Date de mise à jour2012-12-01
Organisation - Classement

Une base de données spécifique ("base DAU", consultable au centre d'archives uniquement) a été tout d'abord été élaborée au Centre d'archives de l'Ifa. Elle intègre la liste complète des dossiers du fonds, et permet des recherches par noms d'architectes. Cette base est aujourd'hui caduque, tous les dossiers étant désormais (au moins sommairement) décrits dans la base générale du Centre d'archives de l'Ifa.

La description synthétique de la totalité des dossiers DAU est donnée dans le premier chapitre (Chapitre 0 : "Descriptions générales des dossiers d'oeuvres par agence") . Chaque dossier DAU y est représenté par une occurence "objet" (les numéros d'origine des dossiers affectés par la DAU sont reportés dans le champ "Ancien numéro d'inventaire") .

Parallèlement à cette description générale, un dépouillement intégral du fonds a été commencé (création d'un "objet" par projet représenté, soit par une photo, un article, une mention dans un curriculum...). Le dépouillement se fait par ordre alphabétique des noms des agences et les objets eux-mêmes sont regroupés dans des chapitres selon la même logique. Ce dépouillement ambitieux n'a été réalisé que pour les agences dont le nom commence par la lettre A. Sa poursuite n'est actuellement pas programmée.

Cotation et conditionnement:

- fichier d’origine et registre numérique d’origine des dossiers DAU;

- 0001 à 0255: boîtes de doc. (jusqu'à 26 x 37 cm) ;

- 0500 à 0511: boîtes de doc. (jusqu'à 26 x 37 cm) (fiches d'analyses, non communicables);

- 1000 à 1032: boîtes de doc. (jusqu'à 55 x 65 cm).

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Publications à partir du fonds

Backouche (Isabelle). Aménager la ville : les centres urbains français entre conservation et rénovation (de 1943 à nos jours). Paris : Armand Colin, 2013. 480 p., ill. noir et coul. (coll. Recherches). (Notamment pages 255 et suivantes.)

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction