Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Expert, Roger-Henri (1882-1955). 296 AA

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Né le 18 avril 1882 à Arcachon, Roger-Henri Expert entre à l’Ecole municipale des beaux-arts de Bordeaux en 1901 et passe son diplôme d’architecte en 1920.

Il participe au concours pour l’aménagement et l’extension de Paris en 1919-1920 avec Léon Jaussely. Il sera également l'un des collaborateurs d'André Granet, d'Ernest Hébrard et du sculpteur norvégien (vivant à Rome) Hendrik-Christian Andersen.

Entre 1924 et 1939, il aménage l’hôtel de ville de Reims, construit des villas sur le bord du bassin d'Arcachon et érige l’ambassade de France à Belgrade. Il élabore un décor de luxe et de raffinement pour l’intérieur du paquebot Normandie.

Il construit le pavillon du Tourisme et celui des Chemins de fer pour l'exposition de la Houille blanche de Grenoble, participe à la création du cadre de l'Exposition coloniale de 1931, au Nouveau Palais des expositions de l’OTUA en 1933-1934, et celui pour les musées d’Art moderne à Paris en 1934.

Roger-Henri Expert réalise les bassins et fontaines qui décorent toute la perspective du Trocadéro jusqu’à la Seine pour l’Exposition de 1937, et construit, avec Pierre Patout, le Pavillon de la France pour l’Exposition internationale de New York en 1939. Professeur, chef d’atelier à l’Ecole des beaux-arts, de 1937 à 1954, il est élu membre de l’Institut en 1954. Roger-Henri Expert meurt à Cérons (Gironde), le 13 avril 1955.

Contenu du fonds

Le fonds couvre la période de 1906 (année de l’entrée d’Expert à l’Ecole des beaux-arts à Paris) à 1948 (projet de l’ambassade de France à Londres).

Les documents concernant la période de formation, très peu nombreux, sont les seuls témoins de l'activité d’avant-guerre.

A partir de 1919, de nombreux projets sont représentés, notamment les villas construites sur le bassin d’Arcachon (1924 et 1927), l’hôtel de la légation de France à Belgrade (1928), les projets d’aménagement du paquebot Normandie (1933-1934), l’église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus à Metz (1935), ainsi que les projets d’Expert pour les grandes expositions: l'Exposition coloniale internationale de Paris 1931 (fontaines et illuminations en collaboration avec André Granet), l'Exposition internationale de 1937 (jardin et bassins pour le palais du Trocadéro), celle de New York de 1939 (pavillon de la France).

Sont en revanche absentes du fonds des réalisations importantes, d’une sensibilité proche des réalisations du mouvement moderne, telles l’école de la rue Küss (Paris 13e) ou les ateliers extérieurs de l’Ecole des beaux-arts rue Jacques-Callot.

Période couverte1906-1948
Importance matérielle1 boîte de documents écrits et de plaques de verre, 2 tiroirs de meuble à plans, 2 rouleaux de plans, 2 boîtes plates (doc. graphiques et photos).
Modalités d'entrée

Dépôt de l'Académie d'architecture en février 2000 (convention de dépôt du 7 mars 2001).

Historique de la conservation

Fonds donné à l’Académie d’architecture par Pierre Laborde (1978) et Jean-Claude Daufresne (1985), anciens élèves d’Expert.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «Académie d'architecture/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

L'inventaire du fonds a été réalisé par l'Académie d'architecture sous la coordination de Claudine de Vaulchier et Pieter Uyttenhove.

Lors du dépôt des archives à l'Ifa, les dossiers ont été reconditionnés et côtés selon les méthodes en usage au centre d'archives.

Pointage des dossiers, reclassement et saisie dans la base de données Archivecture réalisés par Marcos Cavalho-Canto et Holy Raveloarisoa en juillet 2002.

Auteurs principaux Marcos Cavalho-Canto et Holy Raveloarisoa sous la direction de Sonia Gaubert
Chargé du suivi

Sonia Gaubert

Date de mise à jour2002-12-01
Organisation - Classement

On s’est employé, autant qu’il était possible de le faire, à:

- regrouper les documents par projets, et en constituer des "dossiers" reconditionnés par types et par formats de documents (toutes les plaques de verre ont été scannées afin de pouvoir en produire des copies papier pour la consultation et préserver ainsi ces objets fragiles),

- ajouter un système de repérage physique à tous les Dossiers ainsi constitués;

- décrire les documents de façon synthétique en spécifiant leurs cotes d’origine dans le corps de la description des dossiers (abréviation les introduisant: "cote AA:");

- pointer les documents par rapport à l’inventaire originel.

Les absences sont signalés dans le corps de l’inventaire et une liste récapitulative des documents manquants consultable en annexe est constituée.

Pour mémoire, le système de cotation de l’Académie d’architecture est constitué:

. des initiales du nom de l’architecte (ici: RHE),

. d’une abréviation désignant le type de document (DES, pour dessin; PHO, pour photographies; ARC, pour archives écrites ou imprimées),

. d’un numéro "d’inventaire" identifiant l’unité documentaire (il existe un numéro par notice mais ce numéro ne se confond pas avec celui de la notice en question). Suit enfin un numéro - parfois composé de deux séquences (pour distinguer sans doute des sous-ensembles cohérents de documents), identifiant les documents à la pièce.

Si les documents eux-mêmes n’ont pas été recotés à l’IFA (les "cotes AA" peuvent donc, la plupart du temps, toujours servir à désigner des document précis…), ont par contre été ajoutés les deux systèmes de référence actuellement en usage au Centre:

- cotation physique par "dossiers" (de type 296 AA…),

- références "Objet" (de type EXPER/C/33/2 permettant d’identifier, et d'indexer de manière univoque les unités documentaires du fonds, que celles-ci soient de types "projets" ou "pièces personnelles").

Cotation et conditionnement:

- 296 AA 01: boîte contenant pièces écrites et photographies, dont plaques de verre (jusqu'à 26 c 37 cm);

- 296 AA 20-21: boîtes de doc. graphiques et photographies (jusqu'à 55 x 65 cm);

- 296 AA 30-45: pochettes de doc. graphiques (jusqu'à 90 x 125 cm);

- 296 AA 50: pochette de doc. hors format.

Éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds Expert, 32 IFA (dépôt de l'Académie d'architecture).

Autres sources d'archives

Sources complémentaires d’archives au Centre d’archives d'architecture du XXe siècle: fonds des collaborateurs d'Expert, notamment André Granet (86 IFA).

Publications à partir du fonds

"Roger-Henri Expert 1882-1955". Paris: IFA; Le Moniteur, 1983.

"Académie d'architecture: catalogue des collections", vol. II: 1890-1970. Paris: Académie d’architecture, 1997, pp. 147-156.

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Pigafetta (Giorgio), Mastrorilli (Antonella). "Parigi città del decoro: immagini di vita urbana". Firenze: Alinea, 2006.

Delorme (Franck). "Un glaive pour la paix [monument aux morts d'Arcachon]". Revue "Le Festin", n° 62, été 2007, p. 105.

Delorme (Franck). "Roger-Henri Expert, les rivages de l'architecte". Revue "Le Festin", n° 62, été 2007.

Autres références bibliographiques

Daufresne (Jean-Claude). "Architectures de fêtes à Paris au XXe siècle: architectures éphémères de 1919 à 1989". Paris: Université de Paris Sorbonne (Paris IV), 1998 (thèse de doctorat/dir. Bruno Foucart).

Gillet (Guillaume), "Hommage à Roger Expert", Académie d’Architecture. Bulletin, n°19, 1958, pp. 8-12.

Catalogue des archives d’architecture du XXe siècle, 1er volume. Liège: IFA; Pierre Mardaga, 1991, pp. 166-171.

AGURAM. "Architecture contemporaine dans l'agglomération Messine… un parcours"/catalogue d'exposition présentée en octobre 2004. Metz: AGURAM, 2004.

Coustet (Robert), Saboya (Marc). "Bordeaux, la conquête de la modernité; architecture et urbanisme à Bordeaux et dans l'agglomération de 1920 à 2003". Bordeaux: Mollat, 2005.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction