Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Le Couteur, Jean (1916-2010). 187 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jean Le Couteur est né à Brest en 1916 et décédé à Paris le 30 mai 2010.

Il entre en 1936 dans l’atelier Lefort de l’Ecole des beaux-arts de Rennes. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il se réfugie à Oppède-le-Vieux (Vaucluse), et se joint au groupe d’artistes et d’architectes dit groupe d'Oppède, où il rencontre par exemple Bernard Zehrfuss [fonds 358 AA]. De retour à Paris en 1943, il obtient son diplôme en 1944 dans l’atelier Perret et se lie d’amitié avec Paul Herbé [fonds 88 IFA, 306 AA], ami de Zehrfuss. Il est engagé en 1945 par Zehrfuss, chef du service d’Architecture et d’urbanisme de Tunisie. Il participe à une série de constructions publiques élaborées sur plans types, adaptant les principes de la Charte d’Athènes à l’architecture vernaculaire. Le service est dissous à la fin de l’année 1946. Le Couteur monte alors son agence à Bizerte, où il construit, avec l’ingénieur Bernard Laffaille, sa première œuvre importante, inspirée de Perret, l’église Notre-Dame-de-France (1948-1953).

Vers 1947-1948, Le Couteur accompagne Paul Herbé en Afrique noire, où ils élaborent les plans d’urbanisme de Bamako (Soudan) et de Niamey (Niger). Sensibilisés aux problèmes climatiques, ils suggèrent à Jean Prouvé la conception de la maison métallique préfabriquée type "tropique" (1949).

Entrés au ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme, les deux architectes s’associent officiellement en 1949. Leur activité est fondée sur la diversification des commandes et sur la collaboration avec des artistes et des ingénieurs de renom. Leur position au MRU leur assure une place confortable dans le milieu des commanditaires (offices HLM, SCIC, etc.).

Le Couteur (avec, puis sans, Paul Herbé qui meurt en 1963), construit de nombreux grands ensembles, prétexte à quelques investigations typologiques (plots reliés par des passerelles, duplex); c’est surtout dans des programme plus prestigieux qu’il développe ses recherches structurelles et formelles.

Dans la basilique d’Alger (1955-1963), Le Couteur – influencé par le créatif Herbé – s'efforce d’exprimer par des techniques, des matériaux et des formes nouvelles des traditions architecturales anciennes – gothiques pour la basilique d’Alger, musulmanes pour le mausolée de Karachi (1957). Avec le projet de stade de 100.000 places à Vincennes (1962-1963), Le Couteur et Herbé tentent, en association avec Sarger, de faire de la structure un mode d’expression poétique. Dans ce projet, ainsi que dans le pavillon français de l’Exposition universelle d’Osaka (1969), s’expriment notamment des références à la nature.

La mort de Paul Herbé constitue un tournant dans l’œuvre de Le Couteur. Il reçoit des commandes liées à la politique d’équipement et d’aménagement du territoire: maison de la culture de Reims (1961-1969), université de Tananarive (1961-1972). Pour le Centre de recherches EDF des Renardières à Ecuelles (1961-1982), il met au point, avec Jean Prouvé, un vocabulaire typologique simple et modulable, et réalise un laboratoire d’essais entièrement métallique qui lui vaudra deux récompenses. A partir de 1975, EDF l'associe à un collège d’architectes étudiant les potentialités esthétiques des centrales nucléaires, et lui confie celle de Nogent-sur-Seine (1974-1989).

En 1962, Le Couteur participe à l’aménagement touristique du Languedoc-Roussillon. Il tente, au Cap-d’Agde (1963-1989), de retrouver l’ambiance des villages languedociens sans les pasticher.

Dans le contexte des Trente glorieuses, il parvient à préserver une liberté artistique tout en intégrant les contraintes liées à la réalité politique, sociale et technique d’un monde en mutation.

(D'après la notice de Noémie Lesquins, consultable au format pdf).

Fiche biographique et bibliographique complémentaire

Contenu du fonds

Composé principalement de documents d’agence (documentation professionnelle et documents sur les projets), le fonds offre un panorama presque exhaustif de l’œuvre de l’architecte, notamment grâce à la richesse des documents graphiques et des photographies. Ces dernières, pour les principales réalisations de Jean Le Couteur (église Notre-Dame de France à Bizerte, basilique du Sacré-Coeur à Alger, château de Louveciennes, université de Tananarive, centre de recherches des Renardières, aménagement du Cap-d’Agde, agora d’Évry, etc.), présentent le travail de conception et de construction (vues de maquettes, de plans, de chantier et de réalisation).

Les sources écrites et imprimées sont riches en documents imprimés (articles dans des revues spécialisées ou non de l’époque, permettant de mesurer la couverture médiatique des œuvres de Le Couteur), mais pauvres en correspondance privée et en documents techniques écrits.

Ces deux principales lacunes sont en partie palliées par les entretiens que Jean Le Couteur a accordé à la chercheuse Noémie Lesquins, qui s'en est beaucoup servi dans sa thèse.

Enfin, les archives contiennent des documents photographiques et imprimés intéressant Paul Herbé (1903-1963, associé avec Robert Camelot et Jacques Herbé de 1933 à 1939 et avec Jean Le Couteur de 1949 à 1963), dont les archives, à l’Ifa (88 IFA), ne couvrent essentiellement que l’entre-deux-guerres.

Voir aussi le fonds René Sarger (167 IFA: compléments d’informations techniques), le fonds Jacques Marmey (21 IFA), pour le service d’Architecture et d’urbanisme de Tunisie, et le fonds Georges Bovet (34 IFA, stade de 100 000 places à Vincennes).

Période couverte1945-1975 env.
Importance matérielle9 ml de dossiers, 3 tiroirs de meubles à plans, 7 ml de calques roulés, 2 maquettes, films, photographies.
Modalités d'entrée

Fonds donné à la direction des Archives de France et déposé au centre d'archives de l'Ifa par l'architecte en avril 1992 (don acté en mai 1996); compléments en avril 1996 et décembre 1998.

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «SIAF/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds, mais elle est soumise à l'autorisation des ayants-droit.

Historique du traitement

Noémie Lesquins (étudiante archiviste ; école des Chartes : thèse, dir. Leniaux), stagiaire: inventaire et saisie Archivecture, juil. 1996-août 1997.

Auteurs principaux Noémie Lesquins sous la direction de David Peyceré
Chargé du suivi

David Peyceré

Date de mise à jour1997-08-30
Organisation - Classement

Le classement des archives de Jean Le Couteur a été réalisé directement, sans repérage préalable. À titre indicatif, le classement des rouleaux de plans a nécessité le travail de deux personnes à temps plein pendant deux semaines. Certaines pièces, bien que concernant des projets différents, ont été conditionnées telles qu’elles ont été versées. Il s’agit en particulier d’un classeur regroupant les plans de masse et les fiches techniques des opérations de logements de 1955 à 1963 (187 IFA 28/3) et de documents photographiques montrant des projets (maquette, plan masse, vues de réalisation) qui, s’ils ont été distingués dans l’inventaire, ont en commun le commanditaire et le terrain et qui apparaissent par conséquent sur un même document (à Reims: maison de la culture, maison principale des jeunes et de la culture, centre international de séjour; au Mans: opérations de logements pour l’OPHLM, bureaux de l’OPHLM; à Bizerte: opération d’aménagement de la place de France, mosquée, marché de la place de France, marché aux poissons).

Cotation et conditionnement:

- 187 IFA 001-031, 047-059, 116-118: boîtes d'archives;

- 187 IFA 032-046, 119-120: boîtes de photos d'archives, bandes audio, film;

- 187 IFA 060-094: boîtes de rouleaux;

- 187 IFA 095-112, 123-125 et 127: pochettes de doc. à plat (surtout des albums et carnets de présentation, quelques photos de grand format);

- 187 IFA 113, 115: maquettes;

- 187 IFA 114, 126: panneaux.

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée.

Autres sources

Archives de même origine

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds Paul Herbé: 88 IFA et 306 AA.

Archives départementales de Montpellier: Fonds Le Couteur.

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle: fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossiers DAU n° 214 (cotes: 133 IFA 164/6 et 507/22).

Publications à partir du fonds

Santelli-Breitman (Hélène). "Jean Le Couteur: dossier d'enquête sur les archives du XXe siècle". Paris: IFA, 1987 (rapport BRA).

"Architectures françaises outre-mer"/dir. M. Culot et J.-M. Thiveaud. Paris: IFA; Caisse des dépôts et consignations; Liège: Mardaga, 1992.

Lesquins (Noémie). "Jean Le Couteur: architecte des trente glorieuses". Paris: Ecole nationale des Chartes, 1998 (thèse de DEA pour le diplôme d'archiviste paléographe).

"Archives Jean Le Couteur", Colonnes, n° 12, oct. 1998.

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Bulletin des Amis de Jean Prouvé, n°21-22, déc. 2005.

Dhouib Morabito (Hounaïda) "La reconstruction en Tunisie de 1943 à 1947". Dir. Danièle Voldman. Paris I, 2009.

Korganow (Alexis), Meehan (Tricia), Orillard (Clément)."L’interaction ville-équipement en ville nouvelle. Réception et adaptation de la formule de l’équipement socio-culturel intégré". Paris : Programme interministériel d'histoire et d'évaluation des villes nouvelles françaises, septembre 2005 (rapport en ligne, site du CDU, oct. 2009 : http://www.cdu.urbanisme.equipement.gouv.fr/_affiche_article.php3?id_article=239).

Gaudard (Valérie), Margo-Schwoebel (Florence), Pouvreau (Benoît), Direction générale des affaires culturelles d'Ile-de-France. "1945-1975, une histoire de l'habitat : 40 ensembles de logements 'Patrimoine du XXe siècle'". Paris : Beaux-Arts Editions, 2010.

Bonnet (Philippe), Le Couédic (Daniel). "Architectures en Bretagne au XXe siècle". Quimper : Palantines, 2012.

Stoullig (Claire), Coley (Catherine) (dir.). "Jean Prouvé". Catalogue publié à l'occasion de l'événement Jean Prouvé Nancy, Grand Nancy 2012, du 30 juin au 28 octobre 2012. Paris : Somogy, 2012.

Autres références bibliographiques

"Cap d'Agde: atelier d'architecture et d'urbanisme Le Couteur". Chiasso: Score, s.d.

"Atelier Herbé-Le Couteur"/dir. R. Diamant-Berger. Chiasso: Score, s.d.

"Groupe d'habitations à Louveciennes, par P. Herbé et J. Le Couteur", L'Architecture française, n°245-246, janv.-fév. 1963.

"Paul Herbé, architecte". Paris: Société des Amis de Paul Herbé, 1965.

"Couvertures suspendues pour grandes salles; couvertures suspendues à l'agora de la ville nouvelle d'Evry; couverture suspendue d'un stade près de Téhéran". Techniques et architecture, n°309, mai 1976, p. 98-104.

Robichon (Francois), "Cap-d'Agde l'urbanisme mis a nu", D'A. D'Architectures, n°57, juil.-août 1995, p. 38-39.

Landauer (Paul). "L'invention du grand ensemble : la Caisse des dépôts maître d'ouvrage". Paris : Picard, 2010 (coll. "Architectures contemporaines", série "Etudes").

Vignes-Dumas (Claire) (dir.). "1905-2000. Les édifices religieux du XXe siècle en Ile-de-France : 75 lieux de culte "Patrimoine du XXe siècle". DRAC Ile-de-France. Issy-les-Moulineaux : Beaux-Arts Editions, 2013.

Emission radiophonique : "L'architecte Jean Le Couteur", dans l'émission "Métro du soir" (animée par François Chaslin, réalisation Ghislaine David), France-Culture (Radio-France), jeudi 17 mars 2005.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction

Documents liés au fonds