Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Moreux, Jean-Charles (1889-1956). 171 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Jean-Charles Moreux est né à Mont-Saint-Vincent (Saône-et-Loire), en 1889, et décédé à Paris en 1956. Il est architecte, paysagiste et décorateur.

Ayant obtenu son diplôme d’ingénieur civil à l’Ecole spéciale des travaux publics, Moreux entre en 1910 à l’Ecole des beaux-arts de Paris, dans l’ateliers Pascal-Recoura, et suit, parallèlement, les cours de l’Ecole des chartes et de l’Ecole du Louvre. Acquérant ainsi une culture très vaste qui se combine à sa passion pour la nature, il a le profil d’un amateur éclairé du XVIIIe siècle, et sera toujours gêné par les servitudes du métier d’architecte du XXe siècle. Il refuse le concept d’agence, souhaitant maîtriser son œuvre de bout en bout.

Son amitié avec André Lurçat le pousse, après la Grande Guerre, à s’engager dans l’avant-garde architecturale conduite par Le Corbusier.

Cependant, dès 1928, regrettant la pauvreté formelle de cette avant-garde et l’absence de volonté politique de l’Etat en matière de logement, Moreux renoue avec la tradition classique, italienne et française.

Il affirme la naissance d’une école moderne néo-classique, qu’il applique essentiellement dans des commandes privées: il construit par exemple l’hôtel particulier de Bernard Reichenbach à Paris (1929-1932) et la maison de Jacques Demachy près de Chambourcy (1935-1937).

Ses jardins s’imposent comme continuation logique de son œuvre architecturale et dénotent un goût certain pour le jardin classique à la française (square René-Le-Gall, Paris 13e, 1935). En 1947-1948, il réalise les jardins du Shepherd’s Hotel, rue des Bains au Caire (Egypte).

Contenu du fonds

Fonds couvrant correctement l'ensemble de l'œuvre; importante documentation sur l'histoire de l'architecture et des jardins.

Programmes principaux : nombreux aménagements de musées (dossiers lacunaires), maisons individuelles, jardins, décoration-restauration d'intérieurs, mobilier.

Période couverte1918-1956
Importance matérielle5,5 ml de dossiers; 5 tiroirs de meuble à plans; 0,6 ml de roul.
Modalités d'entrée

Convention de dépôt ENSBA/IFA signée en mars 1991.

Historique de la conservation

Fonds donné à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts par Marthe Moreux, l'épouse de l'architecte (don accepté par décision ministérielle du 5 février 1972).

Lieu(x) de conservationCentre d'archives de l'IFA
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «ENSBA/Cité de l'architecture et du patrimoine/Archives d'architecture du XXe siècle», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données
Accessibilité

Oui

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Historique du traitement

G. Ragot : inventaire manuscrit partiel, n.d. (avant dépôt du fonds à l'Ifa : vers 1988?).

Sonia Gaubert : compilation et création d'index TTX, 1997.

Eric Furlan (historien) : inventaire et saisie dans Archivecture, mai-déc. 2000 (temps partiel : 3 mois effectif).

Auteurs principaux Gilles Ragot, Eric Furlan sous la direction de Gilles Ragot, David Peyceré
Chargé du suivi

Gilles Ragot, David Peyceré

Date de mise à jour2000-12-30
Organisation - Classement

Cotation et conditionnement:

- 171 IFA 001-033 : boîtes d'archives;

- 171 IFA 040 : boîte d'archives (jusqu'à 55 x 65 cm);

- 171 IFA 050-052 : boîtes de rouleaux;

- 171 IFA 100-243 : pochettes de documents à plat (jusqu'à 90 x 125 cm);

- 171 IFA 300-302 : pochettes de doc. à plat hors format.

Autres sources

Archives de même origine

Centre international d'études architecturales Andrea Palladio à Vicence (Italie) : bibliothèque de J.-Ch. Moreux.

Un lot de 35 dessins, 27 tirages et 62 clichés a été mis en vente en 1998. Ces documents, qui pouvaient provenir de la maison de campagne de Moreux, n'ont pas été acquis par les institutions publiques.

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle:

- dossiers documentaires constitués par Susan Day, n° 426 IFA.

Publications à partir du fonds

Day (Susan). "Jean-Charles Moreux: architecte-décorateur-paysagiste"/préf. Bruno Foucart; collab. Yves Gastou. Paris: Norma/Ifa, 1999.

Ragot (Gilles). "Jean-Charles Moreux et la tradition française". Paris: IFA, 1988 ( rapport dactyl. consultable au Centre d'archives).

Day (Susan), "Jean-Charles Moreux, architecte-décorateur-paysagiste", L'Architecture d'aujourd'hui, n° 326, fév. 2000, p. 4.

Pigafetta (Giorgio), Mastrorilli (Antonella). "Parigi città del decoro: immagini di vita urbana". Firenze: Alinea, 2006.

Autres références bibliographiques

Laprade (Albert), "L'œuvre de J.-Ch. Moreux", L'Architecture, 1939, p. 239-246.

Gobin (Marie-Laure). "Jean-Charles Moreux: architecte, décorateur, jardinier-paysagiste". Paris: ENSBA, 1969 (mémoire de maîtrise, dir. M. Jullian).

Dubois (Jean-Marie). "Composition du mémoire sur les jardins de J.-Ch. Moreux". Université Paris IV, 1985 (thèse).

Dubois (Jean-Marie), "Jean-Charles Moreux, 1889-1956", Monuments historiques, n° 142, déc.-janv. 1986, p. 30-35.

Le Dantec (Jean-Pierre). "Le Sauvage et le régulier: art des jardins et paysagisme en France au XXe siècle". Paris, Le Moniteur, 2002.

Brunon (Hervé), Mosser (Monique). "Le jardin contemporain". Paris: Scala, 2006.

Haut de page Revenir en haut de la page

Sélection de documents appartenant au fonds En cas de reproduction