Illustration Archiwebture

Fiche descriptive

Fonds Lambert, Pierre-Edouard (1901-1985). 096 Ifa

Fiche descriptive d'une unité documentaire
EtiquetteContenu de champ

Présentation

Notice biographique

Pierre-Edouard Lambert est né le 29 avril 1901 à Versailles, et décédé le 15 juillet 1985 à Paris.

Il entre à l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, dans l’atelier de son père Marcel Lambert, architecte en chef du palais de Versailles.

Il ne fut jamais élève à l’Atelier du palais de Bois et ne fut mis en contact avec Auguste Perret qu’une fois diplômé, après avoir achevé la villa Moreau à Montlhéry, en 1937. C’est pourtant l’un des plus fidèles disciples d’Auguste Perret, comme le prouve l’ensemble de son œuvre, largement inspirée et influencée par Perret, tout particulièrement dans ses premières réalisations (la villa Moreau et le projet d’hôtel de ville à Montlhéry, le projet d’aménagement d’une place à Paris, ou celui d’un hôtel particulier à Auteuil).

Il est architecte voyer auxiliaire à la mairie du 8e arr. de Paris de 1941 à 1945.

Il retrouve Auguste Perret à la fin de la Seconde Guerre mondiale et forme l’Atelier de reconstruction de la ville du Havre avec certains anciens étudiants du Palais de Bois comme Jacques Guilbert, André Le Donné, Adrien Brelet. Il prendra une part très active à ce vaste projet dont il sera pendant plusieurs années l’architecte en chef adjoint.

Avec Perret, il édifie les immeubles d’Etat de la place de l’Hôtel-de-Ville; il est personnellement chargé de l’aménagement de plusieurs îlots (îlots D17, S85), du Front de mer sud et du lycée de jeunes filles.

Après la Reconstruction, il est architecte conseil du ministère de la Construction pour les départements du Lot, du Tarn et de l'Aveyron,

pour la ZUP de La Grand Mare à Rouen et pour celle du Grand-Quevilly.

Lambert travaille essentiellement à la réalisation de grands ensembles de logements, lotissements et cités HLM dans la région parisienne (Etampes, Bièvres, Gennevilliers, Bobigny), et d’ensembles sportifs, surtout dans le nord de la France (Valenciennes, Lille, Cambrai, Calais, Dunkerque).

Pierre-Edouard Lambert garde tout au long de son œuvre une même constance, une même fidélité à la doctrine, un même parler architectural équilibré, ce langage classique de la structure qu’il considère comme le modèle à suivre et qu’il ne tente jamais de transgresser ou de réinterpréter comme a pu le faire un autre disciple de Perret, André Le Donné. De la villa Moreau (Montlhéry) au Palais des congrès de Versailles construit à la fin de sa carrière, Lambert est fidèle à lui-même et à son modèle.

Fiche biographique et bibliographique complémentaire

Contenu du fonds

Fonds lacunaire, comportant notamment très peu de documents et de photographies. Les projets les plus importants de l'architecte y sont cependant représentés, notamment sa participation à la reconstruction du Havre.

Période couverte1934-1972
Importance matérielleQuelques reproduction photographiques de documents (fonds transféré au Havre).
Modalités d'entrée

Convention de dépôt ENSBA/IFA signée en mars 1991 ; le dépôt matériel au centre d'archives de l'Ifa a eu lieu avant juillet 1990.

Historique de la conservation

Fonds donné par l'architecte à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts (don accepté par arrêté ministériel du 31 août 1979).

Lieu(x) de conservationFonds reversé aux Archives municipales du Havre, le 01/06/1993 (env. 2300 doc. graph., 170 phot., 2 liasses d’écrits).
Conditions de reproduction

Pas de conditions particulières.

Mentions obligatoires en cas de reproduction

En cas de publication d'un document, les mentions obligatoires sont «ENSBA/Archives municipales du Havre», éventuellement suivies de la mention de crédits figurant dans la légende du document (nom de photographe ou d'agence photographique). Le règlement de droits aux ayants droit du fonds et l'obtention de leur accord sont obligatoires pour toute publication (contacter le centre d'archives).

Traitement archivistique

État du traitement

Inventaire complet

Forme de l'instrument de rechercheRépertoire en base de données mais seuls les objets ont été saisis (réf. dossiers en commentaire des objets)
Accessibilité

Non

Conditions d'accès

Il n'y a pas de restriction juridique à la consultation du fonds.

Fonds reversé aux Archives municipales du Havre après inventaire ; des reproductions restent consultables au Centre d'archives.

Historique du traitement

Elisabeth Da Costa (étudiante en histoire de l’art: maîtrise), stagiaire: repérage, juil.-sept. 1992.

Bénédicte Bouyx-Colas (étudiante en histoire de l’art: maîtrise), chargée d'études : inventaire et préparation du reversement aux AM du Havre, sept. 1993.

Autre personnel du Centre d'archives: saisie des données dans Hypathie (ancienne base de données), début de mise en forme dans Archivecture, juil. 1995.

Auteurs principaux Elisabeth Da Costa, Bénédicte Bouyx-Colas sous la direction de Gilles Ragot
Chargé du suivi

Gilles Ragot

Date de mise à jour1995-07-01
Organisation - Classement

L'inventaire est intégré à la base de données mais celui-ci ayant été réalisé selon les anciennes méthodes en usage au Centre d'archives de l'Ifa (= description par projets, puis description synthétique par nature de documents), le niveau des dossiers (= articles) n'a pu être créé.

La description des documents ainsi que les cotes des articles (série 336 W, attribuées au moment de l'enlèvement du fonds pour son départ au Havre) ont donc été reportés dans le champ "Commentaire" de la fiche Objet.

En outre, le système de référencement des objets - par rapport à l'inventaire initial (en traitement de texte), a été modifié pour correspondre à la logique actuelle d'attribution des références objet : les "anciennes références" ont été rappellées, pour mémoire, dans le champ "Anciennes réf. inventaire".

Après traitement à l'Ifa le fonds a été reversé en 1993 aux Archives municipales du Havre (série 336 W). Le Centre a cependant conservé quelques reproductions d'une sélection de documents.

Éliminations

Aucune élimination significative n'a été pratiquée dans ce fonds.

Autres sources

Autres sources d'archives

Cité de l'architecture et du patrimoine, Centre d'archives d'architecture du XXe siècle:

- fonds des Dossiers d'œuvres de la direction de l'Architecture et de l'Urbanisme, 133 IFA, dossiers DAU n° 506 (cotes: 133 IFA 156/4).

- fonds Perret frères, 535 AP.

Publications à partir du fonds

Da Costa (Elisabeth). "Pierre-Edouard Lambert archi. 1901-1985". Université Nanterre Paris X, 1993 (maîtrise).

"Patrimoines partagés: architectes français au Sud et à l’Est de la Méditerranée: guide de recherches dans les archives de l’Ifa", Colonnes, n°21, fév. 2003.

Autres références bibliographiques

Abram (Joseph). "Une école et son maître: l'itinéraire multiple des disciples d'Auguste Perret". Nancy: école d'architecture de Nancy, 1984.

Abram (Joseph), "La fin du cycle Perret: l'école du classicisme structurel dans les années 50", Architecture, Mouvement, Continuité, n° 11, 1986, p. 98-107.

Voir aussi: bibliographie dans la notice biographique (fichier pdf) et fonds Perret.

Haut de page Revenir en haut de la page

Documents liés au fonds